Emmanuelle Kayiganwa

video
 
merci beaucoup d'avoir accepté de partager votre et du coup de participer au projet évidemment commencer sans tarder et je

voulais d'abord on parle de votre de
votre enfance et les souvenirs que vous gardez de mon grand père vous n'êtes pas venu je ne connais que

trapé un matériel très très bon souvenir
parce que un va-tout et [Musique] cette hier monsieur créé très gentils

qu'ils aimaient évidemment dit beaucoup


et nous a fait aimer la nature parce que
on allait herboriser avec lui et connaissait toutes les plantes ou la compagnie pour qu'il nous explique que ces caisses qui est aussi qu'est ce qui est comestible c'est quoi les médicaments qui refuser les veillées jouer la cithare traditionnelle et c'était vraiment un champ maintenant je garde un très très bon et grand votre grand mère plein il yal'idée l'entente j'ai pas connu pourriez vous me parlez

de me décrire votre femme admise comme
en ligne votre religion par les mots qui

est
si je comprends bien c'est mon enfance en plein dedans je suis là béliziens le fil de mes parents mes parents c'est de dire que ma mère s'est mariée très jeune bobby et l'a fait 18 ans de mariage sans en parlant fort dans le box vous dire promis est jeté a vendu on a eu un frère

aîné qui l'est moins quand il était très
jeune moi j'étais commandes 10e deuxième affaire de la famille les prématurés et comme ma mère venait

de perdre son premier enfant après 18
ans de mariage que moi j'étais prématuré tout ça donc j'étais toujours je sais juste bonjour prix comme vraiment comment dire quelque chose de précieux et j'ai toujours senti que j'étais mais

j'étais protégé donc se donne à fond
cette raison en france et on va y revenir et reste c'est à dire qu'il me femme l'aimé beaucoup que vous avez tout un père qui m'arrive quoi que ce soit j'ai une petite soeur qui est dieu merci a survécu génocide donc j'ai eu beaucoup des frères et soeurs je les suive peter que c'était pas des vrais frère et soeur parce que mes parents étaient quand même relativement eysines ce qui fait que tous les enfants la famille élargie comme ma mère mon père n'avait pas beaucoup d'enfants ils étaient éméchés le cours ni avec parle c'est vient d amener 65 66 c'est un thierry des troubles encore tous les enfants sont partis alors comprenez marty mas est reparti mon frère c'est la pense naturellement à l'est vraiment les frères et soeurs de sang de la famille est là mais vous allez je suis dit que les relations entre vous et elles ont grandi 120 grandissant c'est sûr toujours je suis sincère on se pose pas des questions donc c'est normal c'est ma bêtise heures je suis la danse donc je lis beaucoup d'arrivées de différentes long de 4 ans révolus et

quel était votre rapport avec avec
robert qu'elles influencent ils ont eu sur votre vie ils craignent l'influencé

des élections parce que c'est la famille
rwandaise le désert ces moments là c'est vraiment classique c'est à dire qu'est ce métis le parrain faisait très attention lire pour qu'on donne l exemple à l'enfant c'est pas ce qu'ils disent est passé que c'est surtout ceux qui font comment il se comporte que l on doit éviter ça jusqu'à présent ses seuls souvenirs j'ai même à faire beaucoup de choses que j'ai critiqué chez ma mère sa largesse et c'est sa façon de prendre les choses étaient comment dire très calmement

dis moi j'aimerais prochain que matip ce
que ça c'est quoi ce faire le moment c'est général compte que j'ai fait la même chose donc ils ont ils pas même une est très demandée fluence c'était des répères c'était vraiment deux des piliers solides le père ne parlait pas beaucoup mais tout était digne dans son coin partout c'était l'autorité mais en même temps dire voilà je suis là pour et c'est

surtout la maman qui est vraiment chargé
de l'éducation des enfants et est-ce que vous avez des tentes des ongles qui ruinent vos parents vous les voyez régulièrement qu'ils étaient vos rapports avec la famille élargie

j'avais une détente qui était très
proche parce que c'était un certain ton paternel mais qui a vécu lantagne d'un incompréhensible c'est qui fait que ma mère me racontait justement connaissait mariée très jeune c'était qui est resté avec elle pour l'initier à comment dire au départ d'une épouse donc ce n'était pas ça verseur c'était vraiment comme une pute en commun en ce moment sa protectrice commun comment dire qu on vraiment une personne très significative pour elle et puis ça c'est continuer à travers monts où c'était notre tante paternelle mais en est ce moi comme ma maman à la maison avec do souvent elle était avec une larme et du côté de ça c'est du côté matériel du côté maternel oui je reviens tu as de maternelle justement que je voyais beaucoup quand j'avais 20 ans je m'affaire ce qui est ou qui habitent là jusqu'à présent ça se fait ça sa fille c'est vraiment comme une sorte parce qu'elle avait mis aussi chez nous donc c'était vraiment c'est très proche il y avait une autre est en maternelle c'est

avec elle qu'on partait souvent les
rangs de la france qui a été très proche parce qu'elle a vécu aussi chez nous au fait c'était comme une grande soeur c'était la petite soeur de ma mère mais qui avant lui aussi chez nous c'était vraiment très très proches disons que oui même dernièrement avait un qui est ce qu'on habitait rouge ou wattret 97-94 l'a envahie réveiller il était très très proche et de l'eau donc les oncles que je connais c'était vraiment comme des martyrs je crois que vous étiez il y avait beaucoup de monde à la maison vous voulez crantée dans une maison droid

vous avez dit tout à l'heure que votre
père c'était qu'elle ne parlait pas beaucoup comment ils manifester ses émotions c'est dans son affection sa colère sa joie comment il mais comment il fait ça

et d'intérioriser de beaucoup en fait il
n'était pas très démonstrative mais il y avait quelque chose lui qui qui a tiré quand même c'est les regards c'est chez lui à beaucoup les regards qui compte de ces d'aller regarder notre roi par courrier qu'il est d'abord le fait d'abord et quand il avait quelque chose qu'il est contrarié là il parlait un soyez ce visa parce que navette à 1 il a été monté à la cour il était très prochaine de la cour ce qui plaît je ne veux pas vous apprendre l'histoire dire moi ça serait très très beau mais ce qui ressort des séquelles l'étang de sylla

là où ils étaient vraiment là qu il les
a empêchés d'aller à l'école des blancs parce que l'épaule devant ces moments là ça signifie qu'il fallait aller au séminaire c'était de cette école accessible occidentale et là c'était vraiment comme un leitmotiv parce que vous voulez qu'ils adorent absolument là façon de penser la façon de se comporter à l'occidentale et qu'elle est roissy n'était vraiment content mais ils ont fait l'écho en parallèle on dit soit il est très important il faut prendre soin il faut apprendre à gouverner il y avait comme une école de là en parallèle avec l'école des blancs et ceux qui la font r donc il a pilé soyez quand il était fâché 18 charia comme le premier mot que j'ai entendu un souhait lui c'était de mon père ça veut dire c'est ton affaire se dégage j'ai roulé à vii a raison ça te regarde et comment c'était avec votre mère justement est ce que l os il était un peu plus renfermé est là ma mère était plus nous démonstrative avait été plus elle motive l ai parlé tout de suite mais d'une façon très calme très douce passer le message et il fallait pas discuter oui parce que quand ça sentait visée mon écoute cette fois ci ça suffit écoute moi fut donc mais elle exprime est quand même d'un câble est tombée telle agression quotidien qui s'occupait par exemple de votre réflexion pour pouvoir pour le parrain

comme j'ai dit c'était vraiment le
famille assez atypique eddie cascio regehr du toujours le moment n'est pas passée l'autorité pour les grands des décisions mais je me même si j'étais comment dire j'ai été je les suis encore très heureuse de ce que j'aime ici comme l'éducation comme comme la france mais j'étais très jeune les années 60 et c'est là que les troubles ont commencé moi je ne vois pas vraiment comment dire si je connais intéresse aux sciences à le dire moi la plus jeune porte accélère comme après les couacs est ce qui va se passer aussi l'on tapait me souvienne est ce vraiment c'était toujours des trous le cas même c'était lié à la politique du monde parce que mon père était son chef avait dit que il travaillait pour la monarchie elle est un conte commun c'est l'école primaire ou convaincu tous les parcours scolaires y avait des maisons qui brûlent hay moulay de sélection qui se prévalent m mercer 70 des indépendances et montbert des tréteaux emprisonné gr et voit la

maison d'enfance et internet est très
jeune mais justement il y avait du personnel à la maison donc on n'avait pas friser delaune avec moi donc c'était quand même un baiser que tout de suite on est parti pour ces réfugiés anna et s'était même mans aujourd'hui si j'ai vu le souvenir je sais pas combien de fois on a changé de besoin parce qu'on venait d'être comme détente et de travailler mon père parce que qui il était déjà cale en prison on était avec une autre moment mais on comprenait pas exactement qu'est ce qui s'est passé hier ce week-end à jouarre 6 à 7

et qui prenait des décisions à la maison
comme mon père juste allemands n'étaient pas là c'est ma mère qui prenait les décisions

comment j'atteins de vos parents
influencé votre vie donc quand je parle de votre travail par exemple votre vie sociale aujourd'hui comment ils ont influencé ça d'une façon quand même positive parce que comme je disais ma mère c'était la largesse mine s'étaient eux-mêmes d'aller plus grave quand les précarités que mon père était un fusil mais la maison était déjà compté dix plaies mal être partagée il fallait vraiment rebondir la porte était toujours ouverte pour les plis des mécanismes son courage et son persévérance je me rappelle quand j'ai des verts à voir 10 12 ans étant les confirmations ceci n avait pas de noyer de m'acheter

une nouvelle robe pour la cérémonie tout
j'aime avec la pluie le plus joli panier kahn avait donc qu'elle a commencé à mekhout dollar hors trois balades et je le vois avec 90 par terre un truc d'équipé vous êtes très très bien ma mère n'est pas aujourd'hui ma filet l'europe qu'elle apprécie vraiment à main toute entière donc c'est ça c'est sa générosité sa créativité sa façon vraiment sociale et

n'est que j'ai gardé mon père c'est son
intégrité sa façon de rester dignes malgré tout ce qui se passe donc je crois qu'ils sont bien ma mère quand même qu'ils sont qui m'ont influencé j'espère mais parlez moi de votre parti de votre voisin de vos voisins est ce que par exemple vous avez la liberté de jouer avec des gros seins j'avais une vie de quartier en train oui c'est ça que j'ai dit quand on était quand on a quitté les camps du rhin là où mon père travaille et on est parti alsace a fait comme si sept ans qu'on a peut-être vu quidam en jeu pas vraiment beaucoup de souvenirs de des quartiers de plus parce qu'il compte je me dis c'était toujours précaire d'abord c'était comme dans un camp pas recommencer évidemment qu il y avait la vie des quartiers c'était vivant où est ce qu'on va chercher de l'eau ou est-ce qu'on va aller chercher 6 6 2 qu'il y avait une intrigue est quand même dans les cols devenus plus d emplois mais là je verrai m puis il y avait les coques en même temps continuer et puis non il n'y avait pas vraiment comment quelque chose qui nous isoler des voisins c'est une vue collimateur comme normale avec un peu d'insouciance et des jeunes justement comprenait pas la gravité de et puis l'on parle de protéger aussi pour dire qu'il n'était allé parle des problèmes ils voulaient protéger les on va dire ça va aller ça va bien cette apparente votre vie scolaire quels

souvenirs gardez-vous différentes écoles
donc vous avez côtoyé pendant votre enfance et de vos enseignants du rapport élèves enseignants et souvenirs de relater ce qui m'a beaucoup marqué c'est comme au rwanda [Musique] cette période de l'unss et quand on finissait les 6e année primaire il fallait faire un examen d'état et l'on sert un départ en vendée des quotas et avant de passer cet examen il fallait absolument avoir un papier de la commune d'origine et quand je suis allé chercher chez les moreau mais c'est comme ça que ça s'appelle et il m'a dit non je peux pas te donner ses papiers parce qu'ils n'étaient pas ici alors j'ai dit mais comment je vais faire pour faire l'exemple mon père est allé le mois le dire justement on ne peut pas les tournées dans la commune d'origine on a la résidence ici on abattit sinon vous êtes déplacé on ne peut pas vous donner les papiers déjà les problèmes commençaient à sentir la différence beaucoup moi je peux pas avoir les papiers que vous avez quel âge à peu près ses 11 ans c'est après le grenelle c'est la sixième année primaire ce qui fait que je pas pu faire cet examen j'ai redoublé l'année j'ai changé de dévier je suis arrivé tante maternelle justement et puis ils ont pu avoir ses papiers dans les suivantes que je fasse cet examen tout le monde m'avait dit mme qui a réussi et tu vas aller péter être étudiée à tel endroit et résolution de des hypothèses mais quelle surprise à la

sortie des examens je n'avais pas sur la
liste et c'était vraiment la catastrophe et de la directrice a les bons souvenirs est génial c'est une ligne régulière neige c'est un labrador qui c'était la première fois que je voyais un adulte parce que disait c'est pas possible au caire n'ont jusqu'à présent c'était vraiment comme moi je voyais pas d'ampleur mais pour être non c'était la catastrophe et la semaine à que je réalise rita abbey sénat y avait des quotas il y avait vous avez travaillé fort pour ça on va trouver ou un premier rapport avec la justice ouais

et est-ce que vous avez travaillé
pendant votre période d'étude où j'ai attendu de terminer des études pour très mélangé le travail comme d'habitude parce que justement que le bail et ses franchisés je suis heureux étudié à qui je vais chez un cousin donc on a trouvé une façon parallèle les permettre d'aller à l'école une pomme dans les vacances justement je travaillais d'entreprise leur travail et mon cousin a achevé et puis j'aimais c'était et commercialiser les pièces de rechange des voitures de légende dans mon dieu j'ai été fier parce que j'ai gagné de l'argent je pouvais aider mes parents qui étaient déportés entre états unien matin donc c'était comme la waho darche et j'arrive un combiné effectivement si paris va vraiment prendre acte et je convie n'est pas là quand les études reprenait j'ai raison et une fois que vous avez terminé vos est ce que vous avez fait je peux

études
terminer vers les études comme tels parce que 1,75 et justement j'ai dit que tout le monde moi je suis de la génération son synthé 13la ce qu'ils ont appelé la révolution sociale parce que tous ceux qui travaillaient tous et qu'ils étudiaient tous ceux qui émergeait en fait pour sortir 2 là où il était cantonné il aurait marqué nom de toutes ces études icam un titre donc ceux qui travaillent et y aller des listes et qui sont sortis d'affaires entreprise tu étais dans le monstrueux il faut qu'ils se présentent dans les accords séparés il ya même des étudiants qui étaient as comme je vivais justement kigali secret les vacances ça colle une fois de park c'était au mois d'avril je n'ai même pas dit au revoir à mes parents parce qu'ils avaient dit non vous quittez 5 regarder en arrière de douai donc moi j'ai quitté à 64 ans

il veut quitter en 73 vous avez toujours
gourmande à bord et puis goma c'était comme si c'étaient les plus faciles dans l'essence que non on a voulu partir d'abord à bujumbura parce qu'il a des amis qui nous aider on était comme une demande des jeunes c'est les français qui nous aider à traverser et on l'a on est passé par boutard et et puis à la frontière du mali il venait d'assassiner quelque personne qu'il essayait de passer on a fait demi tour le conte est remonté de retard et on est passé par kigali pas spécialement maria vert pour des barrières fallait montrer les laisser passer changez pas des préfectures et lente sans montrer des pièces d'identité et un sauf conduit ce qui fait que aulas bifurquer vers guy talamoni tama directement qui bouillait qu'il y ait glissé une lettre à la frontière nous fait quelques jours la décennie avant de trouver quelqu'un qui va nous faire passer là entière et puis on est allé à vos mains comment il y avait des avions qui et mon commissariat qui étaient là déjà pour évacuer les personnes se disaient vont rester avant demain c'est tout près à bord de mon et moi comme gérer les députés n'est pas m'as tu manges et réputé juste marrer c'était très difficile de ne pas être tenté de retourner donc pour la sécurité ont dit non il fallait qu'on dit déjà 2 des mesures qui sont mises en place pour les accueillir en effet après le sénat je crois en cette industrie et on est parti d'un groupe de combien de personnes les souvenirs on était une dizaine les il ya ceux qui ont préféré laisser quatre ou cinq on est parti arusha

bien arrivée dans un nouveau pays seul
bassin les parents comment se débrouillait des premiers mois et la famille mon univers aux jambes rajustement vaincre et puis avait surtout beaucoup de familles qui étaient dans la même situation des folles des familles entières sont partis ce qui fait que et vous il y avait des tentes et qui aurait fait perdre là bas c'était plus facile parce qu'on se connaisse comme je vous dis avait déjà non plus pas terminé juste vous avez d'abord chez l'oncle maternel mais à présent je me suis déplacé justement dans leur famille élargie parce que c'est t'y connais plus d habitude tu te connaissent mieux les autres c'est comme une dizaine étrangère même si tu es la femme il n'avait pas lui même un mois de vie vous n'avez pas grandi ensemble il ya des choses qui étaient plus difficiles d'état plus que moment qu'il n'a pas eu des filles donc j'étais la série à l'as et tu sais trés cette fille dans une famille traditionnelle cette année c'est toi qui a quitté les corvées c'était difficile pour moi est content de partir j'étais élevé choyé d'accord mais c'est comme leur héros suscité besoin d'avoir une fille à la maison c'est comme le des bizarres parce que c'est drôle parce que comme c'était vraiment de les gars ce qu'ils ont à dire il mangeait dans sept plateaux et c'était vraiment dur et pas comme un mini déposer sa carte je ne souhaitais pas ça et moi des fois j'ai regardé mon doublé de ma fiche que c'était fini s'est dit mais qu'est ce qui s'est passé quoi terrier manche j'étais fasciné refaire des voix au moment c'est par contre vous avez quitté

pour aller avec les femmes des personnes
qui me connaissent et plus est ce que vous avez été complètement à l'aise je n'ai pas le temps d'être amusant ouais mais n'empêche que l'exil c'est c'est là que j'ai comprenez verront un signe de croix c'est aux monnaies à ce moment là disons

que c'était une vague l'envers des
réfugiés des 73 qui est vraiment est scolarisé qui est compétitif qui épanouie et tout est à même taki stopper les jacky retourner aux études vers les années il devait avoir je sais pas un pourcentage qui n'était pas conseillé de le blé pour travailler il fallait avoir un papier un corps spécial de la main qui précisait que city occupe cette place là c'est à dire qu'il n'ya aucun volet qui est qualifié pour ce travail

dans ma priorité absolument suite on
s'est débrouillé on pouvait passer à travers mais au moment où tu ne sais pas ce papier tu pouvais pas travailler moi j'aimais rappelle que je suis allé travailler a beau s'appeler métal aux as et puis quand j'ai travaillé comme quelques mois vous pourrez lire bonjour les chefs de personnel mais où lé papier partage avait fait avec ça mais et où j'étais qualifié pour le travail que je faisais c'était et musique des métaux

j'étais proposé comme dit à la
comptabilité et rend service à la paix interne pour commander tous à enregistrer ça quelques années selon maya n'est pas d'aujourd'hui on avait tous faire la main je devais alain buisine l'apportera commenge de lessines éléments de commande la surveiller les livraisons et tous qui mène avec le papier de la meilleure c'est quoi ça le lait le droit de travailler en fait je suis comme un simple parce que tu es réfugie donc on s'enregistre est comme des réfugiés c'était ça notre stature qui est pas moyen d'avoir des rendements des papiers appelle consensus délibération unanime au burundi est un registre qu'il était réfugié au sens de la convention donc c'est après il ya les quelques personnes

qui étaient là d'epinay trentels
d'années qui ont appliqué pour la nationalité même c'était nationalité c'était comme deuxième classe ça ne fait pas vraiment tous les doigts qu'ils avaient deux à part entière mais nous l'aval des 73 et c'est là que

j'ai remarqué aussi que il y avait
plusieurs choses qui ne les mâche premiers échos louis jouvet retourner à l'école mais à quelles conditions et puis mes parents commençait à me manquer tu m'as dit maire de marthon b parce qu'aujourd'hui les relations ont toujours été tendues entre effigie bondi pourrait tourner en moins actuellement aucun papier qui va t'amener qui va te permettre aux gones on achète toi donc oublie ça alors j'avais un coup their encore il est venu en visite à bujumbura et qui vont en parler c'est des choses qui font force et tu veux venir comment la ian white et avoir des papiers vous le dis pour arrêter chez toi tu pourras facilitera la vie des affaires puis avec plus d'opportunités seulement parce que c'était la veille nation tous les expatriés venait de participer pas du tout la même mentalité vous dsk commence alors à 82,15 je suis

allé
à beaucoup donc je reste quand même de ramener en bronze oui le même oui parce que on regarde ce qu'elle m'a aidé faire ceci a commandé des personnels et puis quand j'ai vu que ça débouchait pas bougé v oilà que vous avez revu aux parents davantage la suisa real est justement c'était davantage on arrive à recourir aux avocats vous c'est là que grâce à ses cousins là où j'habitais gp avoir des papiers on y voit que je peux travailler comme

une époque personne comment dire normal
donc intégré aux ménages issus congolaise de mes hommes pour les papiers et que je peux avoir un papier de voyager que je peux retourner mon départ mais on sait cacher aussi je ne pouvais pas passer d'un quad j'aime parce qu'il ait eu connaissent devait passer par un beau mâle j'écoute vois pas les gens de de l'autre côté tous les jours qu'ils te connaissent pas vraiment pour un train de glisser micky et dicky galerie à l'éolien matin des poèmes et là je

devais pas faire beaucoup de jours les
exposait vraiment parce que tout le monde et ce qui est tout le monde ou est

ce que tu vis
mais qui donc en plus les gens qui vivaient alimata c'est mon malaise était vraiment surveiller parce que c'était

hier matin c'était vraiment une
éternelle importations pvi tout et toutes ces deux

oui et qu'ils avaient amené beaucoup des
gens du nom de tous les membres et puis beaucoup des réfugiés des 72 il

avait même construire collège pour ses
jambes c'est là qu'il a étudié fait d'allier tous les motards des 72 se sont évanouis les pouvoirs plus lequel proche du bourg

on apprend vite au nom de musée et
au delà vous avez plus d'opportunités de travail de jour votre premier emploi ça nous devons dire non au congo c'était dans une pharmacie j'ai travaillé dans une pharmacie des c'est quand même quelqu'un qui dit maintenant j'ai compris même ici c'est les raisons quelqu'un qui connaît quelqu'un qui sait quelque chose qui paraît facilité justement et l'entourage de me faisant il y avait une pharmacie qu'ils avaient besoin d'équipés de travail à la ferme ici et c'était mon premier emploi il me passait très bien c'était bien c'était comment dire la façon d'être envoyée c'est c'est comme si j'étais cgt se tenait à coeur justement à ferro l'air assez jacky m'ont facilité l'entrée à la couronne et puis

un traitant je connais personne
enfants et j'ai travaillé chez un médecin il a permis après la pharmacie donc il ya une place qui s'est libérée vous lui prêtez à la maison c'était plus valorisants c'était plutôt parce que j'avais plus je prenais beaucoup en arrière après j'ai fait des études et que j'ai pas pu terminer et j'avais commencé à des études de technicienne médicale c'est simple donc et la dame n'avait pas besoin d'être discriminés quand même mais vraiment

compter lincecum avec les papiers que


vous protéger c'est le congo les allures
en ces moments là c'est pas comment dire c'est même si on on a les fassis qui montre que les parents mauvaise c'était pas des raisons c'est il ya des gens toujours qui venait c'était la tête de celle md des zones étaient deux et on s'attarde pas sur ça parce que c'est pas un menace pour eux et à la place et pour tout le monde et city vit bien avec heures c'est tu partages ce qui tient à écrire c'est à dire qu'il n'ya pas de compétition et un pat tu ne lui arrive rien et c'est sain et -5° sucré et congolais

n'avaient pas si complexe d'infériorité
c'était comme au caire si la turquie ne me ressemble pas laissée par le problème c'est a pris car c'est venu quand justement la grêle de la haine était l'un des cas les ressources ont commencé à diminuer quand on les a vraiment mis dans la tête comme et aider le mauvais qu'ils étaient deux des aînés milk que

ça commence
bobino parce que je voyais et des proies fait c'est déjà acquis des grands commerces à citer des tutsis des pakistanais dm c'était plus faire social plus tôt et que d'un moment tu voyais pas vraiment de manas et surtout que quand tu te sens tu à la lumière des choses qui ne va pas malheureusement il faut l'aider mais c'est comme ça que c'est petit pays pour avoir ce qui tu veux

des fois ça venait les chercher pourquoi
je dois payer un permis de conduire je sais conduit pourquoi je dois mais c'était leur façon c'est de vivre donc on peut y penser maintenant avec du recul mais recémment malins se déranger personne qui se met dérange a pas de dire ok il a besoin de ça si un policier m'arrête c'est pas parce que je suis tout ça c'est parce qu'il a besoin de quelque chose pour lui et si j'ai ça et il a senti que ce parc aux mains un peu puis je sentais pas le nom je demande c'est venu après versement c'était pas ça et alors vous avez vous avez mentionné tout à l'heure que vous avez rencontré votre non plus à ce moment-là en com parlez nous de votre rencontre comment ça s'est passé

vous pouvez voilà avait survolé
l'épreuve l'avait encore mais sa mère qui permet pas parce que comme l'a dit si tu ne veux pas qu'on met à part un per de la caméra

en fait ils étaient voisins m'ont ils
étaient voisins et collègues de mon cousin était décollé il était professeur la même école de voisinage comme ça qu'on s'est connus et ils étaient compatriote incidemment patron là où j'ai trahi il était sûr et nancy donc c'était comme jeudi les mêmes arguments

voisinage et tout comme ça que j'étais
prêt je veux pas m'étaler là-dessus parce que il veut pas mais dans les 10 de vos enfants alors donnez là il est né un 4 e 21 qui

toujours au congo vous êtes encore à
vous et à vos collègues je vais vous montrer tout à l'heure là où il est et puis j'ai une fille et l'a 28 ans mafia les autres vous pouvez sortir quand vous les avez devant vous

les élèves y est t'es ski à vos yeux
était le plus important pour la sécurité et puis et vraiment les données tout ce qu'on

pouvait leur donner à l'éducation comme


des bases dîner dans l'éducation 2
comment dire l'un d'eux tous cas par un parent responsable pouvait venir et c'est bien que vous allez une fille et un garçon parce que pour vous les mutations des filles et des garçons c'est dans un bus c'est la même chose td ferme il ya des nuances est un donc on lui dit pas parce que je vais dire que comme ça parce que tiendra sa jetée du christ ils avaient toutes les chaussées le 10 mai selon leur caractère les enfants n'ont pas les mêmes besoins tu mets plus et d'enfance de lavaur 681 besoin d'eux de plus c'est à dire que si lui il était

très fort en mathématiques qu'il fallait
travailler plus les mots de français je te comprends que ça si c'est un enfant qui était plus turbulente quand il était plus jeune c'est quand même un tout petit peu de mettre des limites après la petite était tellement comment dire déficit est le plus révoltant c'est tonique et là qu'il m'a dit c'est pas parce qu'ils n'en fit quelques leurres brousse parce que l'amour ce qui est plus turbulents tu vas là l'essence de ce qu'était la fin mai vous fréquentez les mêmes qu ils ont écouté les chants si l'on mangeait toujours la même chose je fais damas je les ai pas habillée de la même façon mais à part ça ils ont eu chacun sait que il devait mais pas les

dix cas ce différentiel à cause du genre
et en photographie du par exemple avec envers vos enfants est elle différente de vos parents envers nous je crois que chaque génération à ces similarités d'abord ce sont des enfants des deux mondes à l'opposé magicien ne lui laissait rien céder afin de mettre des personnes à part entière d'assumer leur identité qui n'était pas question chez moi moi je te dis avec pour un profane issus de deux

communautés
qu'est-ce-qui qu'est-ce qu'il faut vraiment souligner comme un poids c'est justement cet avantage parce que c'est un avantage donc c'est tout à fait différent de ce qu'ils mangent et le sud comédie passion

dans les valeurs que vous avez
transmises à nos enfants d'après vous qu'est ce qu'il vient de vos parents la dignité la lafa sont

justement à chaque fois qu'ils se disent
oh mon dieu si j'ai pas de thénac tu sais tu pas personnel ça vient aussi des gestuelles et fils 2 et 2 donc il faut

faire une aire à sais pas je crois que
c'est vraiment ça calvé lésés c'est poser toujours la question de dire c'est pas là désolé si j'ai fait n'importe quoi c'est parce que justement je dois faire mes amis la bouderie sa

réponse oui bien vous restez vous


combien d'années avant de décider de je
suis en l'état locarno des 60 qu'elle s'est de 75 jusqu'à 90 oui 15 ans et quelques vous a

poussé à 90 c'est déjà vraiment


les évènements au qu c les troubles


après la conférence nationale
là c'est ça que je disais plus tôt c'est la m comment ça c'est la division commencé à dire il ya des gens fuient la nationalité de façon frauduleuse de prix a déjà qu'ils sont en vie des décombres et celle à qui commençait vraiment à pourchasser tous les genres et les appeler comme un légendaire s2p nationalité douteuse c'est là qu'on commence à comprendre c'est vrai quand tu vois les commerces que tu vois les professeurs quartiers voisins c'est comme il ya un vainqueur déjà ici 2

que ce soit les vaches et qu'ils se
soient les barrigah que ce soit les routes ou des routes roux qui était au parlement qui avait un mot à dire et qui visait surtout vraiment des gens qui étaient proches au cinéma moutons et en a vu les bisengimana compagnie excuses mandela peut-être apprendre à le buffet mais c'est vraiment comme les rancoeurs qui commence envers le footsie c'est la haine etc mais par une roue en un clic et qui commençait la guerre et la préférence nationale du congo la montée justement du racisme

des hutus qui donc c'était comme les
granak qui s'embrasait qui commençait à dire ses jasmins en jeu faut vraiment limité il ya eu des pillages à qom où il ya eu des attaques l'école il était raide projet qui a fermé et on se dit non on est vraiment menacée il faut absolument que les enfants à continuer ce qu'on a dit on avait des amics africaine tout le monde a trouvé les solutions d'aller à l'attendre on est parti à bujumbura je me rappelle may bittel même l'hôtel en attendant que ça passe encore de la crème que j'avais laissé savoir lumière là on n'était pas vraiment la famille à l'internaute et âgées et les enfants trouvé ça tellement oublier habité l'hôtel et petit déjeuner puis aller à l'école et rentrer à l'hôtel au bord d'une plage pour s étaient vraiment des vacances et émerveillés mais là se poser la question qu'est ce qui va se passer on peut pas se permettre de rester à l'hôtel par là je sais pas combien de temps la ja poulet et les prix et la façon de logistique et

d'aller sans ce qu'elle est quoi
commence à 7h30 le petit déjeuner pas s'élevait encore à l'hôtel c'est un peu tôt pour rentrer à midi il fallait tourner c'est quand même une distance c'est faux acheter l'essence il faut payer l'hôtel donc après un moment ça c'est qu'elle n'est pas beaucoup et puis on se dit bon ok là

il faut rester au moins un trimestre
mais repart déstabiliser les enfants mais d'aller habiter chez des amis en attendant de trouver un petit appartement et olé jamais un parti a vu comme eux les papas faisait le malin parce que lui l'enseignant de cornaux maisons et écoles à boujan et quand ça allait bien la bière a commencé au point là on ne peut pas passer par le bras mains parce que la frontière pour certaines personnes pour moi pas tu exposes et ne veut pas c'est pas lescar c'était vraiment ému c'était une erreur ce qu'ils appellent la route et d les allemands c'est comme un escarpement la route incroyable eux et on voyait le rwanda en bas je n'osais pas est passé c'est ça donc quelque 190 voilà il faut rester à

bujumbura pour les montants jusqu'à 94


gba moi je voulais la maman après on a
retrouvé un appartement puis ma famille est venue parce que des histoires en commun c'est vraiment barder très très fort mouvement dans 92 sur toi il ya matin ce qui venait d'assassiner une amie très chère l'italienne avec qui j'ai communiqué beaucoup je correspondais quand ma mère avait besoin de quelque chose c'est elle qui allait la voir et il ya une attaque grave maggie ces rajustements a été tué c'est la guerre ma mère a été évacué les baigneurs major roja matière de mon beau frère façon de la meilleure peu plus tard mais là c'est une autre histoire c'est combien d'amis que j'avais pas vu votre mère quand elle est venue depuis 90 parce qu'elle venait de temps à table comme moi j'avais la voir de temps en temps un matin donc mais des plis 90 je

n'avais pas je l'avais par exemple à
sedan vannes très très émouvant laver sans ce que d'abord je ne sais pas comment dire ça il y avait toujours une question pourquoi mes parents elles n'ont pas quitté comme les autres comme les gens qui sont allés à l'ouganda pourquoi quand il y avait des troubles mon père n'a pas quitté ma mère comme les autres effigies qui sont allés broudie crois pas l'ouganda pourquoi pas

comme les autres royer donc on s'est
toujours malgré qu'il y ait toujours des problèmes comme le pain n'a jamais quitté puis ce qu'il disait c'est que justement comme il était à là où il a accompagné les roues en 1950 je sais pas pour mieux quand il a été banni parce qu'ils l'ont forcé à partie la médecine l'opl accompagner jusqu'à tient debout puis les rois avaient dit non vous les jeunes voulaient traverser paris vous devez retourner au moins d'un

mois je suis obligé mais pas vous et
quand on demandait à mon père m'en tirer tournée ok mais chaque fois que tu as été un présent chaque fois qu'il détient chaque fois thierry de problèmes pourquoi qui n'a pas quitté pour aller

alors chaque fois c'était négatif le
dévoue qui est j'aime garder parce que pour moi quand il paralysie c'est pour des raisons tout ça c'était bien où tu sortes ta vie moi je me plierai lui autres je vais pas mourir lundi donc il faut voir qui s'était imposée quand même et quand elle est venue justement 92 pour lui disais ce qui m'a mortier d'accord que c'est le moment d'oublier un peu les gens là voilà ce qui se passe puis sauvé un interdit tout père n'a

jamais voulu quitter
j'ai respecté ça c'est pas mon âge maintenant que je vais commencer une nouvelle vie vous êtes la cible deux fois je vous visiterez qu'un cheveu vous viendrez me voir on pouvait mais je veux pas j'ai hélas sa petite fille ella sa routine à ses habitudes la seynoise injustement et laisse donc il veut plus vivre et reconnue même si à la famille je vous dis c'est une tribu quand même là il avait ses champs elle a laissé vage la bbc pour elle ça n'avait pas de sens mais la sécurité n'a pas lent c'était pas des réseaux suffisante est vraiment pour changer de nom elle a toujours créé déjà fait plusieurs jours parce que je vous dis revenez souvent recours on est venus pouvoir maintenant elle venir contre le rendit donc elle est restée dénoncé journée et c'est ça fait jamais chez m il ya des choses qui lui manquait des choses qui tue pas c'est bizarre c'était pas chez elle au fait même si on avait pu lui trouver un chez elle avec dans ses affaires un service into ça il aurait pas pu commander et puis comme je vous dis il y avait quand même d'autres enfants et avait déjà dans la famille s'était facilement nous qui pensions c'était aussi ses autres personnes qui faisait partie de

et sa propre famille il avait adopté
beaucoup passer ma les enfants de familles élargies et avaient des enfants qui se sentent et de l'échec qui vise l moi je vais rester avec d'anvers pertusa ta mère donc hélas qui est sans cesse on est responsable de tout ce monde absolu de la caf est donc on

parlait de boulancourt en va de la vie
de votre maman de nouveau voir le prix est reparti quelque peu attendre alors comment s'était passé alors entre 92 et 94 csssae l'huma servent aussi ses

enfants le bon frère tous remués parce
que mes voulait plus se protéger sa famille en disant si jamais vraiment s'est passé quelque chose c'est la plus facile de partir tout seul sa surface en famille en ces moments là

c'était justement les négociations avec
arusha effectivement il y avait des bas tout le monde avait l'espoir que c'est

ces accords ou aboutir à quelque chose
beaucoup ne prend pas la 2d connu aussi mais comme je le disais pour moi même c'est pas mal de vie c'était comme un attendre puis après 92 justement il avait assassiné notre ami tony a pour le ct comme mama un contact

un portable qui était coupé et on se


disait ce qui tombe malade mais n'est
pas quelqu'un qui reproche à certifier ses enfants retiers là qui m'a veille sur toi et puis en y restant plus avec eux mais pour elle c'était vraiment comme vous exagérez mais nous il faut tenir un poteau sic et bougeant mois n'était pas vraiment calme parce que c'était aussi tous les jours des problèmes il est et vu les morts dada est venue des traînées comme président il y avait beaucoup de trous bleus il y avait de pénurie du carburant les magasins étaient fermés y avait des grecs avaient appelé ça c'est mon mari de ville est morte donc il suffisait que un parti décide

aujourd'hui de faire les barricades on
passait pas ils étaient des pierres dorées on habitait je me rappelle cette minute de découvrir jamais même si à cinq minutes les enfants n'ont pas appris à ce qu'ils ont tous les livres n'avaient qu'à retard il faut absolument aller conduire si tu savais pas qu est-ce qui va rencontrer y avait des balles perdues avaient de saccager des maisons et lancé des grenades qui c'est qui est épais dangereux est aussi pour rouleau particulièrement c'est parce qu'on avait une plainte du cours et que

kas intégral par là ces événements là


tous les gouvernements nous tous avaient
pris comme réfuge le congo ou vira et

aux enviro justement du congo quand on
voyait des plaques du congo c'était comme non cet ami qui moi ni témoin ni ça veut dire à vous tous à ce moment là il y avait les jeunes qu'on appelle lé sans échec qui était du côté de tutti crédit justement des barricadés pour s'opposer aux tout

petits voiliers la voiture c'était comme
la provocation et caen qui avait un qui connaissait mes enfants qui me connaissent et qu'ils me voyaient de me dire ça va pas qu'est ce que tu fais dans cette voiture moi je ne veux pas changer la plaque parce que mon mari était encore à bukavu et moi j'ai rêvé comme temporel au burundi je ne veux pas dédouaner la martyre changer des plaques ça ce sont de taille quand même administratif assez important j'ai un visa de pas des résidences les géants visa comme provisoire je peux pas dédouaner me touche pas si je retourne à beaucoup comme on lit à la détente à ça va me poser de problème je devais aller à la frontière changer prolonger plus ou moins pour la plaque d'immatriculation et pour ça sa cause est vraiment des problèmes et ma famille étaient ainsi qu'ils se disent même ici tpr insécurité au moins d'incendiés les accords d'arusha sont un train d'être mise en place on est plus tranquille chez nous ici et moi comme je vivais j'ai joué les enfants à l'école et une fois c'était fin mai où il y avait les marocains vous perdez tout non moi je savais j'ai enlevé avec ça mais s éteindra mal sécurisé on a ce que disait ce qui n'est pas très temps plus qu'on habite un quartier français où ces jeunes nouvelle née saccagé un visa c'est la france qui est un peu des maîtres la mère de partout et qu'ils attaquaient les maisons tous les jours qu'ils attaquaient tous les enfants métis aussi parce qu'ils étaient capables les papas sont des français donc il faisait vraiment à la pression donc se demander qu'est ce qui va se passer pour faire attention et surtout aussi les personnels de la mer c'étaient les personnels mélangée qui n'engageait pas serment et vous tout in an age et pas seulement les tutsi et de fait il y avait les bagarres dans la parcelle parce que le 2 fallait laisser paris donc c'était vraiment des choses incroyables on attendait des tirs toute la nuit etc qui a fait d'eux le goût du chlore fait déborder le vase c'est l'assassinât des danaïdes on habitait tout près des camps militaires ma mère est la matière en traitant et les maladies et je peux voir je retourne chez nous je ne peux pas attendre quand il ya eu les premiers accords vous vous rappelez peut-être un peu car les militaires du fpr sont entrés roman là quand ils ont dit ok voilà maintenant vous partager le pouvoir et sont arrivées au sommet et tous pour tous les gens qui étaient comme la trace c'est la prochaine donc le trotteur est

resté combien de temps avec le prénom
après les parties 92 justement après l'assassinât le lien et puis 82 13 juste

un tout petit père ma mère donc tout à


lui en a parlé
les verts d'équipage sont atteints les mortiers tout est là mais ma mère terrorisée ma mère l'est vraiment comme au bord de la crise cardiaque le lendemain c'est c'est comme cela s'est fini comme nous va vivre ça signale des présidents est ce qu'on va ramasser désert est ce que qu'est ce qu'on va faire

puis
on peut pas les tournées comme c il n est pas rodez parce que les gens de tous bords et c'est très bien ainsi à la frontière du gamou et des tamouls ont traversé presque tous les jours à venir avant 90 c'est là que se trouvent les postes on va chercher notre peau lié aux homo ça ne fonctionne pas les postes c'est là qu'on va faire des appels internationaux parce que le téléphone marche des choses une fonction vols comme donc on sait qui tu es et entre parenthèses jusqu'aujourd'hui sénat le la propagande et toutes les ritoudis qui ont imposé des patrouilles et c'est nous poser les problèmes en niveau de médias parce qu'on l'informé ans faisait du lobbying et surtout c'est lui qui a envoyé l'argent au front parce qu'on avait les moyens ça les gens le savaient très bien

mais si tu vas à terme et est exposé ce


qui tient une fois ils ont bousillé la
voiture parce qu'ils ont rouvert la frontière ils ont lâché c'est quand même la barrière et ils ont un truc qui a movie j'ai fait comme un béton le temps que je nage d'aventuré il ay l'arraché puis avec quelqu'un qui m'a dit fais pas des histoires cities assurée couture là c'est comme un avertissement donc il y avait des signes qui disaient non faites attention il ya des gens la liste est faite qui fait attention donc thiam nation particulière donc on peut pas les tournées à bukavu je vous le mot va c'est pas la moindre mal mais ça va pas du tout loin la magie quittant 73 même si les militaires dfp tombe au sein des mois gérer l on n a pas à dire à mon mari ça va on va aller

au moine allemand avec les enfants et
tous nous donc c'est pour cela que 92 jusqu'à 94 c'était la fermer la décision

a été prise et justement 94 ans
maintenant c'est fini avait amassé ne pas retourner à bukavu ça va très mal tous les ministres sont et les avocats c'était vraiment les répliques bujumbura ça ne va pas on ne sera jamais des bourreaux ne me l'a jamais un visa permanent pour rester ternes allemand jean mora ne peut pas aller aux demandes avait aussi dit fois qu'on parte c'est là que la décision et lui j'ai aimé son épouse à qui disait ben écoute les gens peuvent demander un statut de réfugié vient eux pour voir qu'est ce qui s'est passé qui est resté aux états unis comme type économique pour la scolarité les enfants c'était mieux d'aller dans un pays où il parlait quand même la langue il pouvait apprendre l'art est tout de suite mais c'est vraiment à l'autre et systèmes même pour moi je dis je je préfère là où je peux donner c'est que je peux donner mais là le sens où je suis à l'aise c'est par les enfants qui allaient commencer à me traduire ce qu'ils ont appris à l'école comme ça c'est fait deux fois pourquoi pas l'europe aussi parce que non c'est un no comment dire franchement

puis il a étudié allez voir qu'elle a
étudié en français tout mais c'est pas du tout on avait des amis québécois c'est qu'on n'attendait et lui il avait déjà visité les québec et tous ces différents c'est vraiment différent la mentalité c'est différent la vie moi c'est que j'avais aussi à l'image ce moment-là c'est les ghettos oui donc je me disais je vais voyez des gens qui vivaient ils n'étaient pas erreur n'était pas vraiment rêver c'est quoi ça que je veux pour mon choix était plus où et puissent orienter soit aux états unis soit quand même donc

là c'est provocateur mais quel mois
environ que vous avez décidé de partir en juillet en vidéo et en étant un

volant bras comment vous entendez ce qui
se passait là bas parce que vous avez des nouvelles régulièrement direct c'est quoi votre hui comment vont des nouvelles directes parce que justement j'avais des amis expatriés qui est ron de téléphone n'a jamais été coupés

les expatriés voyage est un très beau
j'en vois là un ce moment là c'était comme vraiment la place et privilégient

pour les vocations là qu'il ya des
restaurants et des cinémas et voir direct tout le temps surtout les ventes directes ceux qui partaient en vacances et puis chaque personne ne connaît chaque personne donc pas les raisons ont communiqué vous savez qu'il aurait été assassiné un terreau jours tél on sait par là où il est tél évidemment tu y as tu as des mauvais mais tu peux pas c'est les puissances tu peux pas faire quelque chose tu peux pas prendre le temps d'aller les enlever tu peux pas comment dire lui dire quoi faire un petit peu pas des mendiants s'est expatrié justement va les prendre avec toi même les gens qui avaient ce mandat là n'ont pas pu donc c'est est exposé aussi ces personnes si jamais tu voulais qu'ils aient terminé comme vous avez entendu parler justement de la viande l'intérim anna et tout ça est ce que vous avez créé les bars des comme ça où vous vous disiez bon ok ça arrive et là je vais vous dire précisément que la bio est tombé justement c'était les vacances dès pâques et les vacances de pâques là le système belge c'est une semaine de vacances et comme il était comme où il était venu à bouger pourquoi là en vacances bukavu et la route était depuis les accords d'arusha justement s'était ouvert les frontières on pouvait de nouveau passer par le web et c'était la première fois après deux ans trois ans on ne veut pas c'est pas les mollahs au mondial alors audace pâte et quelle joie quel bonheur et pour les enfants aussi c'était comme moi vous semaine de vacances avec mon parent social chez nous n'a la maison et puis nos amis qui sont restés bad c'était vraiment la vraie maison en fait un beau cadeau c'est m les bonnes qui connaissent depuis la petite enfance il a laissé faire au départ je sais il avait mangé la nourriture de comment dire de quitter à travailler vont tâcher le monde c'était vraiment comme les molaires total on passe talbot galamaz en même temps justement je devais récupérer le maire devait venir à pau comme et a traversé un moule à traverser la frontière un douanier qui nous a demandé de la lifd il aimait détendez le sait pas d'où pour y avait la malaria qu'il était allé chercher les médicaments on a fait la moitié du chemin commence à

me pouvez déposer justement la frontière
mon mari est même devant moi je vais derrière avec les enfants et il n'a pas arrêté de me provoquer depuis le moment le mari il a commencé et 10 mais c'est qu'un créé là qu'est ce qu'ils veulent on a des belles routes l'eau des baises cole dit ce voyant qu est-ce qui cherche à me prouver c'est elle a péché ils foutent la merde partout je ne sais pas qu'est ce qu'est ce qu'ils vivent et mon mari mais les gardiens avec les proviseurs qu'on me dit elle ne répond pas il me faisait d'élevage moi j'aime est assez lui évidemment ce n'est pas le moment de parler quelque chose je vous parle des six après on arrive à bukavu et c'est avril la nuit et puis les soi-disant l1 demain matin comme

vers 4 heures moi j'aimais dit je vais
prendre comme un somnifère parce que l'attention mondiale je me vois tous les jours maintenant je suis à la maison j'ai pu me payer les leaks et dormir longtemps lâché prise je sais pas révélateur de france inter cet acquéreur qui veut 6 heures du matin et commence à me dire écoute écoute de cons on a toujours la radio a séduit même même ici on a gardé ses réflexes et d'écouté des informations ce qui fait qu'elle est bon il me dit écoute moi je suis loin lundi c'est grâce à lui que j'ai dit mais je vous jure que ce qui me venait à l'esprit c'est la loose là mais parce que c'est là que ça pétait plus j'ai dit

c'est dommage mais non là il m'a cqm
remadi assieds-toi écoute et c'est lui président dany boon je vous jure qu'elle moi ce qui m'a inquiété plus c'était les présidents du burundi parce que c'est là qu'on visait la maison là-bas quitté choses mais là oui tout de suite fait plus penser à mon dieu ça vaille très grave qu'est-ce qu'on avait pâli stables comme les écoles vont fermer et président du monde des lourds moi j'ai passé le même pas du tout parce que je me disais les progrès des parts dans le problème dure du roi nage pouvait pas passer insee mans même pas moi j'aimerais qu'il ait fait masser et là va mal et son eye est

parti tout à fait
qu'est ce qu'on va faire quoi on habitait tout près des cathédrales moi j'aimais à paris je puis un autre parce que nous comme nous il fait frais

je suis allé à la maison
et commence à se reprendre puisque j'allais à la messe à 9 à la messe je suis sorti avec deux autres mauvaises

qui célébrait vraiment il y avait une


femme d'un confesseur son collègue il y
avait une femme que je connaissais ses parents hétéros homos gondi se connaissaient très bien c'est la fille toute seule la femme de mon cousin c'était la liesse

mois au fond de moi je me disais mais
est-ce que je suis si héroïque je suis vraiment avait lu que mais juste en quinze jours puis m'ont dit mais qu'est ce qui se passe que par contrainte et il est ki-nam il est parti

et on l'appelle et légumes années les
présidents écouteurs dit mais moi j'ai mes pas surgi j'ai super mal et je vis maintenant le moral et président du gouvernement et tous puis lundi mais at-il vraiment

incroyable mais moi qui me sont admis à
ce moment là c'était de dire l'âge

auquel vous avez maintenant vous allez
les pêcheurs m'aider mais pourquoi c'est pas vraiment ajoie négationnisme [Musique] on s'est séparés quand j'ai essayé d'aller communiquer avec le roi ne

pouvait pas évidemment les frontières
étaient déjà fermés mais il y avait une société 2 anouma qui s'appelle pharmakina il avait un téléphone satellite jeudi qui collait quelqu'un à la pharma qui l'avait mené pakistanaise on disait moi je connais les gens devaient redemander parce qu'eux aussi avaient la famille voilà donc on paie c'est plus que pour l'art et prendre mais dans la journée justement cherche à les garder à gauche à droite ont la vie d'une maison s'est quant à lui dit si tu y vois notre côté de la colline s'est embrouillé les maisons brûlées déjà et les gens commençaient à traverser etc qui racontait ces gens c'est ça donnait la chair de poule il ya eu des événements de 62 73 tout le temps qu'ils avaient eux mêmes mais là c'était vraiment des horreurs parce que les choses qui racontait tu disais mais c'est pas possible je ne peux pas faire des choses pareilles elle attire oublier tout avec un moment à l'autre la famille sécurité comme ça tu me disais des choses écrit main avec une cruauté qui titille disent c'est pas possible mais moi ça n'a quand même pas citée comme le titrait j'essaierai de bonne foi j'arrivais à faire vraiment la distance c'est arrivé à samos ça peut pas être un comme ça parce que je me sais je me suis écroulé on avait une maison louée à avec quelqu'un de haut commissariat pour les réfugiés justement et les premiers expatriés ont commencé à passer la frontière c'est ce qu'ils ont organisée justement les retours sur les évacués sur le jeu mollahs pour qu'ils prennent et marion donc on avait vraiment des nouvelles des gens qui venaient qui avait assisté à ça je me rappelle un dimanche je m'étais allait justement chez des amis tunisiens s'est il faisait toujours des rencontres et là parce qu'on se travaille avec plantation et puis c'était un endroit un peu éloigné de lui soit 10 à la ville et à la campagne c'est très agréable c'étaient des retrouvailles gentil qui était parti qui revenait pour les vacances et des gens qui les enfants qu'il est venu chez vous pendant les vacances qu'ils étaient interrompues et les fans qui étaient partis ou les hommes qui revenaient donc c'était vraiment comme un rassemblement et on a passé ce départ les dessins puis les gens disent justement il faut retourner à mougins même si le président allemand s'est laissé un endroit plus ou moins vous pouvez avoir la sécurité alors on a décidé d'y retourner vite à manquer ça dégénère et là je vous parle citer que le mifo lady a pris il fallait retourner à bougie on a fait partir justement de ce conte moi me trouver là bas ça de france dans la salle des neiges toutes les ambassades étaient à la frontière pour ressortissants c'est là qu'est goutte-à-goutte ya des gens qui est venu justement durant la coupe et à chacun qui commençait à paris comment certaines années celanese est intervenu terre est venu pour lui demander qu'est ce qui s'est passé mais au fait déjà qu'ils venaient à ce moment là il était comment vous dire s il était comme

ça
comment dire je nourris avaient ils étaient cachés et puis ils ont fait évacuer dont ils n'ont pas assisté ce qu'il fait qu'il pouvait pas témoigner veux pas te dis que ce qui se passait des cachettes à la frontière peut-être il voyait des horaires et puis est aussi attendait les gens qui parlaient mais il n'avait pas de qui ça ce qu'ils étaient cachés n'ont pas vraiment vu des choses nous ce qu'on voulait savoir qu'est ce qui s'est passé qu'est ce que vous avez vu qu est ce que vous avez vécu était disait leurs souffrances tu sais pas ils n'ont pas mangé ce sont pas lavés et puis comment ils ont pu partir mais plus pâti dire détail les la cité dans les journaux c'était à la télé mais on le sait les médias aussi tu te demandes et

il filme pas ce que tu voulais samoa moi
j'ai voulu savoir qu'est ce qui s'est passé à l'image de les savourer ce qui se passe est légal et à quel endroit précis où habitait ma soeur y a personne tu veux te dire simple d'y aller voir untel ou te disais tu es venu ils valent voir mon beau frère lui on nous avait dit que moi c'est fini il est mort parce que ils ont pris des gens qui étaient au sénat c'est un cocktail des serpents ils les ont mis dans la connaît ils ont sont allés les fusions au bord de la fosse il faisait partie de ceux qu'on voit ça remet sur qui vous donne les informations aimé des gens qui étaient une roue et qui était comme parce que c'est une émission et avait des religieux qui venu assez malins qui était évacué par les airs par les

membres des congrégations cet hymne et
religieuses qui me l'avait dit qui partit pour la suisse est ce qu'il y avait sa soeur aussi c'est là que je suis arrivé à moi mais l'histoire j'ai su qu'un le vraiment même l'huile et il n'a pas inventé parce que finalement il a survécu aurassi plus tard mais c'est d'aller bd des repères il aidera alors

c'est là que je me dis dix ans après on
va prendre 14 ans qu'est-ce qu'on va savoir à quoi les détails de ce qu'on a passionnément et c'est tout à fait la vérité j'apprends que je suis retourné j'ai appris à quoi quelque chose demain j apprends pas là mais tu as donc il ya beaucoup de détails alors qu'on ne connaît pas bref pourrait venir sur ça justement c'est la guerre on est retourné à mougins mais c'était comme non il faut faire quelque chose s'ils font partie mais les visages sari j'avais les passeports congolais il a un passeport syrien c'est pas du jour quitter les visas des états unis donc il avait un collègue qui était parti pour le meeting à

à san francisco il enseigne et là je dis
je c'est pas grave je vous envoie une prise en charge vous venez comme vous pouvez marquant ses génisses qui vit et j'avais des des lies qui a enlevé qui vivait au minnesota et puis ils ont dit au père moussa qui débouche un un héros bien sûr

qu'ils de l'europe jusqu'aux espaces
mais chez mes neveux là on nous a présenté à monsieur qui pouvait nous aider qu'ils allaient michigan nous a dit comment ils vont faire pour demander un statut des réfugiés on a vécu dans ce haut à l'échelle on a appliqué parce que c'est pas comment québec si la à la frontière l'ontario tu fais la première entrevue vous narrer juste tout tu pas sans questionnaire puis après tu tu réponds le faire les empreintes digitales et c'est là qu'ils traversent carré viiip odile averti cultive à travers tous les lacets fin avril comme

la juillet juillet d'accord moi et vous
avez dit xavier des nouvelles de votre beau frère mais votre j'ai sauté d'incendié j'ai sauté un tout petit peu justement parce que je pense que la mémoire est sélective peut-être que jusqu'à présent ça me fait quelque chose de dire que justement les gens qui revenaient comme je vous disais qui vous racontent des choses ils vous disent pas ce qu'ils voulaient entendre on compatit des séquelles et ils ont vécu et on se dit mais ce moment dieu c'est terrible mais en même temps on ne sait pas et quand les premières personnes ont commencé à partir en juillet j'ai su qu'il y avait des amis qui partent et jeudi il faut absolument que j'aille au quai gillet met les images là

ma tête ce qui se passe qu'est ce qui
s'est passé là j'ai su justement par la religion je sais que ma série qui est bien c'est paul et dans quelles conditions comment je sais pas puis elle

et quelques parents puis médine écoutes
c'est sur place tout le monde c'est quelque chose que tu vois ça va qu'est ce qui s'est passé et c'est lé 4 juillet

et je suis partie iv louis 4 juillet les
enfants bien de d'être maintenant civils et à bukavu mais je sais qu'il va revenir j'ai une copine qui est venu de vous comme moi avec sa fille genou de toute façon la séparait jamais notre maison fin mais il faut que je sache et donc c'est sage et vous non absolument que j'aille voir qu'est ce qui se passe évidemment la première chose c'est d'aller à nyamata à l'éolien matin c'est ça tu vois pendant un essai qui rassemble sur les courts à la frontière non tu les vois à

la frontière 8


c'est dire donc tissa pas l'horaire qui
s'est placée mais tu vois quand même donc et moi ça me blesse les cairns et de voir quelqu'un comme ça leur frontière cette peinture c'est lui maintenant qu'ils allaient contrôler qu'ils allaient pouvoir mais là les sentiment est mitigé te dit c'est vrai qu'il ya des gens qui tuent doivent célébrer pour lui c'est une victoire pour lui c'est c'est quelque chose mais gégé

m'identifie pas tout de suite à cette
victoire pas tout de suite non pour le moment pour vous le fait de le voir à ce que vous avez une ces salons sont dit oui puis de dire de toute façon va pas me demander les papiers d'identité il va pas mieux gardés de deux pieds à la tête quand il va me voir et y ai passé posé des questions de dire je l'avais sainte reine rouge et larifou donc pour moi dit à son tarif mais comme j'étais dix est mitigé donc là c'est la voiture que qu'on l'avait pris la saison les ja qui attendent pour juste ma traversée je sais

justin mathy voit une frontière comme ça
c'est dit mais qu'est ce qui se passe donc c'est quand même quitté dit lui les

messieurs nabil est capable de faire
respecter quand même il a une autorité la ti père en janvier partir mais il a quand même le pouvoir de dire non la respecte et sa région

c'est d'aller au lycée je pense ou bien
c est parce que la frontière entre le burundi et le rwanda on pouvait pas passer parce que les ponts ont été dynamités vous pouvez y

avait pas de pont ne pouvait pas passer
par là pour aller passer par le sac et je me rappelle même à moi même et puis justement on arrive dans la région de

burgos et là on fait tout en deux tours
la première chose c'est d'aller voir la maison de ma mère d'aller chez mon coin ou devenir dieu et c'est ça que j'ai confronte que j'ai reagan quitté détruire les tôles sont partis c'est la broussaille qui ont dit que

peut-être les
déjà été à ça c'est l'église

et il faut tout voilà là je voulais pas


justement que l'on me prenne en photo
qu'on voit la tête j'ai des ça suffit ça va me rappelle les branches des bas mais je fais pas le dépose donc un peu moins la thèse non parce que j'ai pas des têtes en ce moment dans la légende le pont marchaient les autres et chose qui bouge maintenant vous êtes avec qu'il a dans cet endroit j'ai su serrer des amis mais on voit pas parce que j'avais perdu vraiment l'appareil la saison la plus sereine parce que j'élève et ses lacets comme j'étais très jeune âge avait peur de confronter sa les pétards m'entraîner parce que le mari avait tourné ça je tenais absolument que on

voit ça vous avait coincé là que je me
suis dit j'ai pensé vraiment français parce que moi je crois que c'était des mauvaises herbes parce que un signalement d'un mois un appel crcc

guérilla nous avons les venir c'est moi
la paix les uns kinyarwanda ça fait des filles 13 ce sont de très jolis dessins qui faisait d'entrer chez nous et puis j'y croyais et qui m avait la même chose ça c'est l'église des miens matin pas moi je croyais que c'étaient les feuilles mortes mais à regarder bien il y avait des choses ou noir moi je ne voulais pas les garder un an je vais vous dire pourquoi je voulais pas les garder tous ses traces de saintes où ces histoires qui était encore là l'église là derrière il y avait une montagne de corps et ne les avait pas encore allé v mais ça j'ai

trouvé qu'elle s'était pas tous deux les
feuilles mortes c'était détruire chez vous avec des cheveux là dessus mais on n'a pas mis les plans déçu parce que j'ai dit je peux pas les reportages je fus pas les trucs mais rien que voir ça moi j'aimais rappel c'était quoi j'ai dit ma dieu mais là je n'étais même pas chauffé génial oui c'est pour ça qu'ils appellent ça les cuirs chevelus c'était vraiment comme le cuir parce que c'était vraiment comme thann et puis les cheveux dessus je ne sais pas un mot dur ok c'est les prix chez lui puis ça m'a fait vraiment du temps pour reconnaître que c'était ça chez nous se trompe ou ses gammes bayer on revient finalement c'est ça la sema

mari qu'il ait tourné avec est justement
mon cou des paternaires du matin elle est gardée comme un je vous jure que mam elle avait tout fait pour faire pousser sait faire que ça n'avait jamais possédé puis là comment fait là

c'était comme un peu possible


là c'était justement à l'intérieur de
l'église il assez sur la tombe de mon père justement parce que c'était à côté de l'église et c'est là que tu te dis mais la nature est vraiment forte croyable c'est comme il n'a pas de pudeur et puis

c'est ça donc ça c'est
justement la tombe de bon car lille est décidée elle était sa peu comme d'aucuns pomme et ça c'est la tome de tonnerre justement la havane en italie et c'est

ça
derrière de l'église c'est ça le

derrière de l'église mais là il avait
quand même que pour construire les deux

c'était comme de temps on a ri taper un
peu à la maison pour qu'il soit pas légal mais oui un tout petit peu pour justement à la rendre encore un peu limité devant l'entrée de la maison où ça c'est le temps de vous faire open il ya des religions ça c'est la cérémonie qu'on a fait justement pour accompagner quelques années après maman ça c'est ma soeur je vais rêver tout de suite c'est un matériel c'est des gens peuvent aller visiter où ils ont fait comme un ennemi plus on m'a dit que c'est parce que c'est moins choquant mais c'est dans la csc mois

pénibles ce que je vais 94
parce que là c'était comme voir des eaux voire deux des trucs ena les sacs poubelles une fois séchés prochain figé me rappelle juste marquer là les premières photos paris quai des rivières les cours sont un peu superposez justement de tout

les as a peut-être la reconnaître j'ai


dit ok je me sentais capable de jouer si


gérer connais d'autres personnes qu'est
ce que j'ai vu est ce qu'elle est mais rêve le marre parce qu'il disait justement mais moi j'ai ma famille et les mairies que je sois traité d'une façon plus spécial que les autres j'ai dénoncé il faut respecter ses dernières volontés les autres ça mais personne ne m'appartient plus donc on a continué

après ça on est arrivés vers parce
qu'elle a il faut voir qui ont traversé les puncheurs comme élise les pointes à cech à l'autre y avait quand même des offices il y avait des militaires du fpr qui on disait les gens qui étaient au centre ont survécu aux risques y sont c'était bien organisé ils disaient légende et kigali centre sont tous à cabo quand il des gens de tels endroits ils sont un tel impôt ce qui fait qu elle est allée à comme c'est ma petite soeur s'appelle caritas il a été battu ici puis est ce qu'elle

vous la productrice et la forme de kit
c'est là bas c'est la fidi qui c'est la femme du quai au fusain aiguille on explique moi c'est est ce que cette à huy aller voilà terrain droit il n'ya pas des millions et puis finalement je suis arrivé à la trouver un nombreux terrains loués avec son mari ghana parce qu'ils avaient des balkans même temps les jeunes et à laisser faire opérer et évacué sur glace et vous savez celle qui avec d'autres personnes dans la maison et y avait promis nouvelles telles des personnes qui se partagent et justement l'espace la réserve et massa comme c'est une battante et c'était qui faisait à manger pour tout le monde qui ont analysé tout le monde qui était enceinte de cinq mois mais c'était qui organise et vraiment c'est trouver cette énergie je me dis mais moi je suis qui pour le coup les parterres donc si d'ajustement dans la survie de ce moment là les dire j'ai survécu que j'ai trouvé qu'elle était vraiment un bras dans les airs de gris la vie continue comme avant pour la survie qui s'est déjà emparée c'était déjà comme amiral up n'a pas le droit de se replier puis s'était pas les moments de vivre aussi les formats parce que c'est pourrait certainement pas compréhension contrer celle qui avait beaucoup plus d'un parti revirement parce qu'il disait tu y verras c'est vrai c'est vrai qu'il a pas vu c'est ce dont s'était comme pauvre toi on tient vraiment confrontés c'est à dire qu'avec lui c'est un type donc c'était comme elle c'est pas grave et ça va très bien c'est moi qui savamment elle est oui et puis je

voulais me protéger jusqu'aujourd'hui me
dit c'est vous qui ne tient pas qui avait le plus de souffrances qui parce que nous on a cette chance on

assez beau l'air d'avoir survécu
non au contraire il ya des choses que vous vous avez vu que nous n'avons pas vécu ou c'était la paire justement de se dépêtrer ce soit peut-être ses vêtements avec vous vous imaginiez vous aviez autant les thèmes que nous ne savons que nous allons mourir et que vous ne pouvez pas me sauver jusqu'à présent c'est vous qui avait tout vu comme je te disais tout à l'heure nous il ya des choses que nous l'avons jamais vu qui nous est venu en mangeant c'est nous la joie ne dit qu'elle a vu continue ou on est là et puis comment

elle a dit ça le meilleur est dit c'est
mon prénom c'est le gardien qui était là-bas déroule un blog maison il s'inquiéter sur qu'ils ont souffert de familles ont souffert du soir les os le faire de misère donné pas mal de l'eau de trucs comme dallaire cher mais l'air matane a vraiment pas pour la plupart des personnes étaient atteints parce que les abbés cette énergie justement d'assurer les quotidiens de se battre nous devinons mais jamais par une fois vu kim a mis jeudi est ce que c'est la survie esquissé la force spéciale cette année grâce que vous avez plus que les autres d'être absolument un moment donné tu dis tu survis parce que tu as peur et quand ils décident pas de vivre à part entière sa pièce peut pas payer sa une vie hommes il faut qu'on vive il n'appelle jamais salle a sonné c'était ce sont elles qui me donne plutôt les parages vraiment de comprendre plus ou moins tout petit peu d'envoi les sens de ce qui se passe ce que je n'aime approprié n'est jamais ce qu'elle a vécu mais pour elle c'est comme non c'est toi qui a été prise affecté mentalement j'ai fait mon gygy soir je suis là la vue quoi tu as d'autres joies dans les cages et de vue justement je sais pas pour ma expliquer ça mais il ya des gens qui étaient présentes et que les autres et qu'elle ne pouvait pas se replier sur sa propre douleur ilves aversaire qui était couché avec un bébé de même pas de trois sérieux il avait eu une balle dans le dos parce qu'ils vont laisser comme morte incertaine des nèfles mais elle a mis au monde et elle son bébé et l'appui et très sauvées parmi les cadavres toute sa famille au dessus d'elle alors jamais couché là avec une grâce les trois semaines mois j'attrape une grippe carabinée moquer mois encore dit non aux antilles va pas tu vas pas laisser là tu dois te coucher dormir c'est ça mon corps réagit je me couche à compter de justement les jeunes j'oublie ma serre pour qui j'ai fait ce voyage parce que elle c'est comme j'ai besoin de toi que tu pleures sur moi j'ai pas besoin capitale damas mais déjà les petites relais des jo que j'allais passer avec elle c'est moi qui me faire à manger c'est moi qui voit dans le soin de tout le monde ment c'est pas possible parce que ya une vingtaine de personnes une petite fille ceci amène un costume parce qu'ils n'avaient rien parce qu'on disait qu est ce qu on vous apporte 10 mai question n'a pas de sens on arrivait à m mais tout quoi imprécis procès

on se disait quand on va voir la femme
et on prend des paniers de des paliers des pommes de terre prend sa durée je ne sais pas combien de kilos de pommes de terre ou saas on sait ça vraiment virtuel mais après les jumeaux side

jusqu'à me rappellerai dit mais même un
vibro pour les bébés mais une bougie pour l'éclairer on n a pas toi bujumbura

styliste et des petites culottes de
m'acheter des prothèses pour les filles rien de moins pour les médicaments contre le mans rien rien donc on fait descendre comme moi n'a jamais travaillé pour les cas les catastrophes on sait pas les kits les premiers nécessité c'est quoi ce n'est pas la fois où je n'ai pas pierre-yves city un petit costume de pilote une chemise on m'a donné la culotte à la la petite fille pour qu'elle survive ou partie à la randonnée à chemise parce qu'elle n'est pas simple pour la petite fille donc une fille eva

dira el massoudi est-ce que tu petit et
lamouchi vers une crise qui s'est passé mais des mines édiles face aux quais entité damon en un dieu et pour les séparer c'est l'âge où il est revenu on était à moto je me rappelle il lui a dit j'ai besoin d'aller un animal man là il est à kaluga puis 10 paraît qu'il ya membres de ma famille qui n'y a pas de traces marié est ce que vous pouvez s'il vous plaît la compagnie l'accompagnent ne pas savoir une voile à l'église sainte famille et les fermer les yeux commence à hyrule inamoto dit on n'a jamais pensé qu'on doit à ces cinq ans et les garde on traverse ils n'ont jamais pensé qu'ils vont encore il faut avoir à manger ils n'ont jamais parce qu'il va encore ce billet n'a jamais passé qui voient encore avoir du sucre pour mettre les mettez donc c'est comme une renaissance et c'était la naissance si c'est comme un miracle c'est qu il ya une arrivée n'est pas tout simplement d'être en vie donc je

trouve ma serre comme ça et puis
je vois qu'elle et ses pages évoque ses enfants sont à elles sont bloquées je vois l'intérêt des incroyables mais toutes ces personnes donc tout ce qu'ils ont ils partagent je vois réellement ils sont plus forts que moi d ok tu m'avais jetée vie mais on est retourné à abuja et c'est juste après

que je me suis dis donc on est pas ici


et justement elle comme elle avait été
là votre soeur et elle a pu vous répondre à certaines questions que vous avez à ce que voulaient a réussi à nous parler un peu de ce qu'est ou s'éteint pas ses mots mal je suis retourné en 2001 et là c'est comme comme je vous le

disais plus tôt
on apprend tous les jours justement les cdc mal de savoir de comprendre puis ce communiqué d'essence à qui n'aura pas on peut parler ce que je vois et pourraient ils ont construit une maison c'est un fait saute à l'école puis il ya des hauts et des bas il ya des jours plus difficiles que les autres mais je me dis pas qu'il y as avant 94 après 94 pour moi je n'ai pas ri pour dire voilà cette question et je peux pas répondre au problème mais comme j'ai maudit chaque fois qu'on n'abordait toute façon même ici même là bas on peut pas vraiment va nous revenir sur sa quatorzième tous les jours sinon c'est

un détail sinon c'est
qu'est ce qui s'est passé sinon c'est une question qu'on avait oublié de poser chaque arrivée chaque jour sa règle d'or

c'est comme je sais pas il ya alors que
justement une fois à un concours dire

c'est pas les lits si vous ne laissez
pas je sais pas il parlait des victimes et il parler d'eux vous parlez des rescapés qui s'appelle risque à pikine avec moi pour me dire que ça m'a dérangé oh mon dieu est ce qu'elle est à lui justement qui faisait comme l'étoile à québec qui s'assoit jean-pierre que ça sent béatrice pour moi je suis suis rentrée démarre est-ce que ok j'ai compris ce sont des gens qui ont l'air littérature ce sont des gens qui qui va les rendre compréhensibles certaines choses mais moi il ma soeur ou n'a pas

vivre mieux les jeux de la même façon
est ce que c'était les rescapés vraiment qu'ils avaient droit d'espérer comme ça même si parce qu'il n'y a pas d'échéance de souffrance il faut laisser les gens c'est moi et moi j quand j'ai posé jusqu'à la question comment savoir qu'est-ce qui ça passe d'envahir et venez ou bien c'est parce que peut-être on n'ose pas vraiment faire là encore face à ce qu il m mais pour elle c'est comme elle tous les points +1 apathie parce qu'elle n'est pas papa petit supporter tout ça c'est comme si je portais la souffrance et d'une autre personne moi ça voulait vite dérivé knicks je ne sais pas je m'appelle arscom imaginée et aytré c'est simple c'est un shérif lou hockey locale a vraiment la réponse ajoute décision même si après on peut

lui dire voilà ce qui m'a facilité mon
élan et m'entraîner mais pas encore de statut de réfugié aucun moment chercheurs première l'appartement on est lente comment dire faire les premiers pas avec toi tu es montrer comment il faut faire des présentes et vous allez justement compte et faciliter l'adaptation mais c'était qu'ils confrontent et 5,6 jacques trajectoire et les personnels je peux pas le nier il ya 14 mois j'ai fait ça s'est terminé la

deuxième cassette avec
je les retrouvailles avec votre soeur donc vous avez passé là bas juste après ça vous avez décidé de partir m'avait dit que vous n'avez pas eu le temps de parler avec l'auteur de ce qui s'était passé de plus de détails c'est par après un an de mesdames que vous avez parlé de simple parlons un peu de votre voyage de demander en quoi il était différent de celui de 94 cm catastrophique

j'ai quand même fait un peu de recul
parce que la vie ici justement c'est pas comme c'était pas les mêmes émotions ça c'était comme vraiment les vrais récurrents c'était aussi un retour j'ai déjà un passeport canadien ma famille est en sécurité même si j'avais un bon comme pour d'autres problèmes notre propriété mais là c'est quand même vraiment j'ai retourné à la maison ce qu'ils soient libres paul kaye qui va dormir à la maison c'est pas la même alliance efa et puis comme devoir de mémoire maintenant il avait eu le temps après 94 à 2001 de continuer leur vie

donc en tirer tourner comme vraiment
c'est la joie des retrouvailles ce n'est pas la même peine c'est pas le même [Musique] c'est pas le même sentiment de distance ou et et comment aller votre soeur très très aimé de dire que c'est pas facile même si ça ne fait pas 80 14 c'est dire

[Musique]
depuis 2001 j'avais pas vu ça fait six ans et un c'est que même là on l'a jamais passé autant de tout ça moi les très proches s'appelle tous les jours que c'est pas la même chose que c'est moi les enfants ont grandi beaucoup de choses se sont passées il est délaissé il ya beaucoup de nouvelles à partager quand même et puis justement c'était distincts ce qui est tu la vois pas comme tu veux te vois pas peinture moi si je peux voyager quand je fais ce que je peux me le permettre j'ai réveillé et il parle bien même c'est l'airé est l'argent non c'est tout ça c'est la réalité aussi dont on essaie dé maximiser la joie des retrouvailles que les interrogations ce qui n'est pas inséré justement qu'on dise il écoute beaucoup face à ma palette en 94 vous faites un rituel de deuil et c'est très important encore on appelle les gens de la famille qui ont survécu à un cancer est mise pour être ensemble pour célébrer la vie les pierres compagnie ceux qui sont partis faire un texte dé chaque personne disparue parce qu'elle aime mes parents habitaient à côté des ses beaux parents c'était toujours comme la baisse à couvrir tous les téléphones ans et c'était vraiment comme la même famille c'est très très proches en 2001 par

exemple plus elle parlait de plus à ce
que cette distance là qu'elle a eue par marcq 21 qu'elle était plus à l'aise de parler de ce qui s'était passé parce que c'était d'arriver là j'ai justement on vivait ma mère un lien matin tandis qu'elle avait autre chose à kigali ce qui fait que justement ce qui nous réunit c'est c qu'il fallait célébrer leurs buts et ma mère ce qui nous faisait beaucoup c'est mitigé ce qui vous faisait beaucoup de peine ce que normalement quand j'ai retourné à mon âge j'ai pas oublier ceux à kigali parce que c'est la plus grande ville et là c'est là que se trouve la coupole mais pour moi c'est lé transit mais aussi avec des amis mais aussi de 8,8 in c'était d'aller chez moment là et puis arrivé à kigali te dis je n'irai plus là bas comme je disais tu achètes pas du riz de sucre donc c'était comme découper la même mais

retourner justement allé faire ses
rituels ses comptes y est retourné à la maison c'est pas comme ces filles qu'est-ce qui va m'amener là bas j'ai trouvé ça courage et quand même parce qu'il ya des gens qui ne sont pas capables de retourner qu'ils savent que c'est fini c'est fini ils ont mis un point final mais par année sont plus qu est ce que je vais faire

mais pour lui c'était comme celui de
retourner à la maison c'était comme un rituel était très parce qu'elle attend mais de mon père était en corner la secousse s'est dit peut-être ma mère l'a oubliée n'est pas là c'est pas mais pour il ya des choses que aulas la sortie tu es et des autres qui fait qu'elle moi j'ai mes seins toujours attiré malema à la maison il ya plus personne à la maison mais super étape est ce qu'il est venu verve qui ne savent pas avec je ne veux pas aller habiter à laterrière parce que nous on est vraiment comment ça un peu mais c'était pas ce qu'ils disent est assez malin d'aller habiter à l'intérieur des villages éloignés il préférait rester en sens maintenant comme la misère et ap et pourquoi pas puis nous on a trouvé que c'était l'idéal comme l'esprit de ma mère est encore un tir qui est toujours tout le monde et lola était d'accord qu'elle soit là on a parlé tout à l'heure de votre père on n'a pas parlé un peu des conditions c'était à 94 bon par fidel on dit

toujours un élément de vie sacha
qu'est-ce que justement il a subi il a fait souvent la prison il a que ce mot torture et on a plusieurs fois des racines et de l'enlever de terrain doit le métal de l'endroit n'a jamais voulu justement partie là on a quand même un tout petit peu de ses parts pour fait la victimisation mais on se dit que si ça avait été autrement s'il avait une vie sans souffrance c'est ça et être il aurait vécu plus que ça parce que il était solide il était vraiment bien portants c'est quelqu'un qui était matin m'a très très solide de garder sa tête comme on ici très longtemps qui marche beaucoup qu'avez-vous et jm de vie très stricte c'est à dire manger aux heures ils marchent beaucoup pouvaient faire nyamata kigali à pied par les ghettos où il passait par et villages évidemment prenez pas tout à l'heure où il connaissait les raccourcis dont il était vraiment il s'est levé très tôt il faisait la sieste puis vraiment puisé pas d'alcool il quelques je n'ai jamais vu comme souvent les hommes de sa génération avait veillé dans les bals sa boisson préférée cette lutte et il fallait une carapace tiers

puis c'est ça et puis on avait un voisin
qui était justement système médical et chaque fois qu'elle tombait malade c'est lui qui les soignent et c'était comme se mater veulent le voir et puis avant 2010 ont essayé de l'amener comme je travaille dans les domaines je voulais comprendre le blé sa mort et puis mehdi d'effroi il avait pas me très très mal aux articulations de fois ils avaient des pieds qui gonfle et léger qui bouffent les pieds de l'indicé avec billère toujours aidé m c'est la suite et de ce qu'ils avaient beaucoup frappé il a été beaucoup mais un ces moments là pour me dit c'était vraiment les gens très famille n'a jamais voulu donner de détails comme je disais et une certaine pudeur je n'ai pas dit il n'est pas nommé les choses surtout au niveau de la souffrance et c'est comme pital se poser la question si vous avez dit exactement comme elles ont souffert qu'est ce qui vous a fait peut-être ça nous aurait un peu protégés et puis quand on a parlé de ça avec eux les gens un peu plus âgée qui était de leur génération n'a jamais voulu mettre la graine de la haine parce que ça n'aurait pas fait nous protéger mais vous auriez vous rendez avec les rancoeurs avec la haine ça jamais de ma vie ça fait pas partie il sait qu on verra si m donc c'était seulement

tu es un homme de sa génération oubliée
qui s'est jamais plaint de ce qu'il a vécu puis quand je lui posais des questions précises et justement comme moi je me rappelle quand on a quitté quand nous ramener terriens nyanza on était tous à vous avez vécu dans un camion ce qu'on me dire à qui a au marché qui a laissé les enfants à tel endroit nous c'est

comme des bêtes 2e mal à ça voulait rien
dire du tout puis à quelqu'un qui nous avaient à elle et papa est en prison je connais leur papa mettez vous allez le voir parce que il est hospitalisé et moi je n'ai pas reconnu un peu plus tard je dis non c'est pas mon père parce qu'ils avaient gonflé laisse le sel chose que je demandais si vous si c'est vraiment mon père parce que j'ai je vous convie les boucles de ceinture qui était commun lyonnais boucler des statuts c'était un lieu où il est démontré mois sa ceinture des médinas il a été baptisé étaient torturés ont bien appris les amis comme un combat il vous met montré sa ceinture mais quand je le pose la question là dessus qu'est ce qui t'arrive et le porter à l'hôpital d'uster manade c'est tout pourquoi tu étais en prison qu'est ce que tu as fait pour parce que quand on commence à devenir c'est comme ceux qu'on le faisait sentir au fait ce que ils n'ont pas fait des bonnes choses donc ils doivent être punis mais peux pas te dire j'ai suis en prison parce que j'ai après l'avoir parce que j'ai fait des choses pas comme une fausse et de hutus et peut pas dire ça alors qu'en te poses des questions précises lhimer c'est des choses qui arrivent donc il ya des mois il n'y a pas vraiment qui qui dit pas de victimes qui ne donne pas la docteure compliqué ça suffit la diesel enfin c'est pas d'interrogatoire et puis il ya des choses que je dois aider à l'autre chose qui m'était regarde pas la suite vous et

vous avez discuté avec outremer où c'est
toujours un rêve tandis que c'était pas question taboue pour moi c'est que je demandais plus tard à la mer je vais mais je me rappelle que tu as mené la nourriture prison que l'on se déplacer expliqué je me rappelle de tels endroits parce que et il ya des choses qui reviennent que tu veux partager où il ya des questions qui menace la mairie vit encore mais si ça m'a m'appelle aussi ceux des dix agents oublié de lui demander ça mais il était que j'ai vus demander concernant cette période ce que je dis tu viens même bien manger et puis ils disent mais vous rendre compte c'est comme ça qu'il disait de ce même paris qui les mange et on me faisait quoi qui l'intérêt n'était même pas là donc c'est comme dire ça n'avait pas de sens

t les souvenirs comme ça qui vous
reviennent et là je vais dire est qu est ce qui se passe c'est pourquoi j'ai oublié de vous demander ça mais est

justement d'avant-tour âge aussi combien
déjà des singes admiration la famille qui y rester pour poser cette question de foi il n'a pas dit quand ils gardent eux-mêmes les photos qui dit j'ai un cousin justement que je vous ai montré parti d'italie en 2001 il et elle

m'a tellement qu'on m'a dit très
conservateur il a des photos qu'on s'imagine qu'en tenant le souhait de quelque chose c'est celui qu'on fait appel alors des fois mes neveux membres des photos aussi dit avec technologique risque aliments voir quelques photos je me dis mais au fait c'était qui je vois un enfant dans les bras de ma mère je vois toute la parenté je sais pas si ma tante c'est donc y'a comme c'était qui je peux pas prendre un téléphone fait l'internement a calé à kigali est la troisième personne à gauche aussi parfois comme dit que si vraiment

j'avais la photo comme ma mère était là
il aurait raconté son histoire à lui raconté dans quelles circonstances ils ont pris la photo c'est qui ces bébés c'était quelque période puis était là donc pour moi c'est c'est comme il ya des hommes et si mes enfants aussi plus tard me poser la question n'ayant dès cet automne c'est terrible de ne pas pouvoir les redire parce qu'elle vit pas le 10e temps je ne sais pas je ne sais pas je vais demander maintenant les acquis corps et de justement de cette parenté

des teintes des oncles qui sont de ce
qu'ils quittaient le rwanda est ce qui reste beaucoup de gens au printemps mais pose justement cette question pour moi c'est difficile parce que famille élargie élargi je vous ai dit le contexte le coup des gens qui ont grandi chez nous qu'ils terme est plus proche ce qui est éloignée sans parler des gens de la mer soit maintenant qu'ils sont des retours mais qu'elle n'a pas n'a pas vraiment eu des liens qui sont là qui tu es mais qui ne le savent pas et nous ne savons pas parce que son parti a le teint hâlé jacky devais me présenter ne sont plus là donc moi c'est que je connais ce que je côtoyais ceux qui étaient les plus proches je peux pas faire la comptabilité j'ai dit écrit pour me demander combien qui intéresse parce qu'il a plus ou moins gp estimé mais c'est qu'ils sont partis je n'ose même pas refaire les décomptes mais comme je vous dis à ma petite soeur il ya me des cousins maternels qui était très proche parce que je veux kichenin et puis l'autre justement ces enfants ont grandi chez nous à beaucoup mieux c'est ni vraiment très proches il ya les pauline tu connais donc il ya pascal patriat puis il ya eu des gens justement qu'on a tissé très fort lièvremont quand je vous dis si j'arrive à moria si pauline vie ici pourtant on avait bien sa marge à parce qu'il étudiait à bout jamais avec sa tante maternelle il y avait ses grands parents qu'on veut se voyaient souvent mais c'est pas la même chose se retrouver ensemble à montréal là où j'étais comme eva référent qui a qui nous a beaucoup plus approcher parce qu'elles pourraient les idées et le timor sept-îles dans tu sais maintenant que je me rende n'est pas là mais pas seulement le men à montréal c'était la plus proche c'est le climat qui fait ça aussi donc je dois aller comptait aussi dans ceux qui me sont proches même si des leaders n'étaient pas vraiment thème approche fait d'aller à l'école j'ai envoyé tous les matins quand j'ai déposé mes enfants mais on n'était pas si proche à ce moment là parce que j'ai passé besoins auxquels et devinez qui ont été dits prêts à envoyer de tout ça enseignement et expliquer les maux next

vous des voix alors pour terminer en


fait les raisons de détails
migration qui qu'est ce que vous pensez avoir laissé derrière vous en quittant pour finesse un peu de blues

saccomandi partir c'est mourir un peu
je souhaitais pas les littéraires mais c'est vraiment la vérité est là qu là bas il ya justement ce que tu y as this

et comme un réseau ce qui tire vécu tous


les jours
iata famille qui tu peux pas voir comment tu voudrais qu'ils peuvent pas tout voir comme ils voudraient pour nous

ma famille nucléaire comment dire mari
mais en fait tout ça jusqu'à 94 d'école

la vie est faite on a construit une
maison les enfants sont nés là-bas donc on est aisé donc c'est comme en plus ou moins

tout est fait c'est du connu et c'est
chez toi donc qu'il n'a même pas été posé la question si thierry route n'est pas bien d'un couillard asnières et quitter ta maison qui est occupé par une manière mouloungui après c'est comme qui a investi tout avis et puis un bon jour c'est zéro territoriaux moins de la moitié des mêmes les trois cas je ne sais pas pas comme je t'ai dit je ne fais pas la comptabilité encore tous ceux qui avaient du sens et tous ceux qui tiennent métissé ça n'existe plus tu te dis comme on dit ici à la neige toi tu viens d'arriver pied réfugiés et il ya ceux qui y aidant dans le construit ici de des réfugiés dans ces comme tu viens tu dois prendre les français qui doit les tournées à l'école des enfants viennent d'afrique ne connaissez rien l'éducation au fait tu commences ta ta vie ici c'est comme on

va te montrer comment il faut faire
quand il existait par aman si tu n'es pas dans la victimisation tidav ignorance totale j'ai pas de comptes à régler avec les canada c'est comme ça c'est un système mais dalcin ce que tu viens de kamel tient à quitter les ans tu viens ici parce que tu es obligé ont été traités comme quelqu'un qui a tout dit très content maintenant de tri city lé bonheur d'être ici donc tous ceux qui avec i am a émis et où je sais pas où est ce qu'ils médecin si tu te plaît que t'as pas de

retour où tu n'as pas des personnels à
la maison sera pas de sens pourtant c'est d'aimer city et c'est un tout petit peu avec la confiance expliquait a vu là bas tu y avait trois quatre et personnel à la maison et c'est normal que tu avais même un jardin triplé de l'appartement j'ai visité les appartements je disais je ne vois rien mais qu'est ce que tu veux moi on avait la vue sur les lacs la photo il a tu pourrais aller prendre un bain de la direccte hommes de notre côté tu y vois les mentalistes quand ils mirent du col les murs c'est pas la première fois que tu vois un dollar donc c'est comme des

rois s'étaient plaints parce que c'est
comment il faut chanter halleluyah tous les matins long c'est difficile la vie ici qu'est ce qui est difficile tu parlais des sens et c'est incompréhensible et quand que tu y arrives à réaliser qu'il arrive à réaliser c'est à ce moment qu'est ce qu'il faut ici donc il ya vraiment un travail à faire mais on n'a pas cette énergie en ces mots mal d mettrait toutes les choses en contexte du ddt enfants parce que lui il a des problèmes à l'école parce que justement on lui demande où il habitait en afrique s qui était dans un arbre comme il l'a fait pour mener le canada est ce qu'il ya des avions la première fois qu'est le maquillage un devoir lui a dit il va les garder la télé et puis tu m'as fait rêver voir les soirs et la lddhi on venait d'arriver c'est pas la priorité mais nous on n'a pas de télé et puis on la regarde évidemment ça renforce ses préjugés sont des pommes aux gens voilà ce même pas la télé tout et la place et qui se moquent ils connaissent pas donc c'est tout c'est petit et si dans tous types et kleenex qui fait que oui tiens sécurité mais en même temps c'est pas le bonheur total les premières jours c'est ludique au départ j'étais arrivé aux etats-unis d'abord ensuite que vous avez des amis québécois vous il avait entendu pas fait pour ça vous avez choisi mon rien pour lé québec le québec on pouvait aussi avec les mêmes parce qu'on fait des amis aussi à queue mais qui avait d'ailleurs inscrit des enfants à l'école mais un tri québec et montréal justement se sentait plus proche de ceux qui sont à montréal parce que c'est un couple est mixte ce n'est pas parce sénégal une amère et québécoises et puis ils ont été à l'école avec les enfants même si hermès et eric tu as un très tard c'est vrai que mais bon moi j'aime me sentir plus à l'aise à montréal et puis des temps plus comme je vous dis tous les dix ans tous les réfugiés de 94 des provinces de luanda il y en avait quand même beaucoup à mourir plus qu'à québec c'était comme il y avait plus d'un trade qui raconterait dans les maisons d'hébergement justement deux personnes qui connaissaient aubé qui te disais qu'ils te rendais visite qui t d a cherché l'appartement acquittée par les deux quartiers qui avait déjà qu'ils connaissaient d un homme je pouvais acheter acheter des choses moins cher qui n'ont qui étaient là en fait pourtant tour est accompagné dans ce processus le célèbre portail et grands qui est accompagné justement là pour donc c'était plus et puis l'accès aussi à montréal les transports en commun les marchés le marché trick pour faire

les pare donc c'est un peu déstabilisant
que être dans un endroit où tu dois tout faire toi même tu les connais presque rien il trouvera estimé que la communauté rwandaise de montréal pourrait aider à mieux vous intégrez culture nouveau versement est que vous

avez gagné votre vie alors depuis que
c'est normal emménager au canada vous avez de la difficulté à trouver du travail c'est les premiers chocs comme on dit parce que justement comme j'ai dit bon

tous ceux qui tiennent donc c'est pas
tout de suite et que tu comprends mais qu'est ce qui se passe comment il m'aimait moi où est ma place parce que c'est comme les classes sont déjà assignés cecomp rodez et des petites coupes pas tout de suite ok les équivalences des diplômes ou est-ce que tu as plus les français en quoi c'est tout notre système ici c'est pas que tout de suite tu vas et comme mes études en afrique était toujours comme morcelé j'avais plusieurs expériences et mais sans avoir vraiment à l'endroit précis je travaille dans une pharmacie je travaille chez un médecin on a eu notre propre commerçants moment donné je voulais je ne pouvais pas travailler parce que j'étais tout seul et lui faisait la navette il fallut donc c'était l'autre et vous il n est pas venue des enfants toi aller travailler puis avec les plantes mellifères le dellois l'après midi c'est comme le gt moment par à table vous avez raison du monde ici le petit arriviste on se demande en quoi s'est spécialisé dans quels domaines précités doit travail c'est pour cela qu'il ya eu beaucoup de compatriotes et je ne parle pas de moi tout de suite qu'ils sont allés née lehmann facture c'est parce que ce sont des places assignées excuses nous allumons pour les nouveaux arrivants comme la tap a besoin d'expérience ça pas besoin de tout de suite mais moi comme je vous dis j'avais c'est habile à qui on dit écoute pour des facilités petit trail à lui tout de

suite tu peux pas travailler et puis
c'est du bénévolat c'est un faiseur du bénévolat que tu vas construites ont raison ils vouvoient du boîtier capable et s'il ya des places à l'intérieur au médiator qu'est ce qui se passe c'est à l'intérieur un ce moment là se voit qu'il y avait beaucoup de programmes de gouvernement je me rappelle même pas comment ça s'appelle y en avait deux c'était comme tient sécurité des revenus même en tourmente toujours un peu d'argent parce que tu es gay participantes a même taquiné par la maison c'est quoi c'est pas comme tu profites de l'état adie travail mais c'est pas la charité pour ta dignité c'était vraiment la meilleure chose et géo m'a trouvé une place du bénévolat en fait thomas pape on ne trouve pas on te donne des pistes et ifs et laiteries si j'ai pris du vraiment du temps de comprendre comment ça fonctionne parce que c'est toute une histoire des vies comme comme vous moi mais les laissons débuts chez nous il ya ce qu'ils appellent les pistons on connaît la place on connaît quelques euros placés qui va être produire mais ici c'est pas ça même si tu y as des amis on est montré le chemin et y fait ses propres idées marche mais j'ai pris du temps pour comprendre que c'est comme ça je comprenais pas pourquoi on me propose pas sabres me donne pas sabres dit mais il y a personne qui va t'amener les plateaux c'est toi qui dois te battre ces tournois chercher parce que tu dois s'amasser s'acquitter courir faut que tu te confronte à sable alors j'ai dit ok on simplifie la vie en commun c'est les bénévoles ou à l'hymne aura ça dans le

sang un organisme de bénévoles juste
maquis qui font la popote roulante cuisine ou bien tu vas chercher les plaques étaient cuisinés pour des personnes âgées qui peuvent plus sortir une cuisine est des choses là déjà c'est vraiment un tout y militer que j'ai dit oh mon dieu je suis par acer bio ne pas les serres qui ont des problèmes c'est une autre vision de la société d'accueil et y tessin et il a tout ça tourne tout petit peu la vision de l'indrois outils de confronter aussi à maudire ces problèmes n'est donc c'est la vie réelle d'ici de la popote roulante jusqu'à il ya une place parce qu'ils avaient une juge était qu on a monté qui se met en place je commence à travailler comme justement une participante je suis à la popote roulante et je travaille c'est bien c'est comme ça mon premier travail des programmes un problème de chômage en travail c'est ça

donc j'ai compris mais le problème
c'était d'abord le justement travail famille la première chaque fois que j'ai donné ma fille l'a créé si traumatisés parce qu'il ne finissait pas l'école en même temps assem il avait 13 ans est tout à fait ici n'a la loi c'est c'est tout à fait légitime que

tu laisses un enfant dé 13 ans à la
maison mais ma fille avait 10 donc il finit ses études à l'école du quartier finissait à 3h30 et comme elle voit l'entrée la maison à 20 son frère d'un dilemme lever le pied geneve ap les

cachets et va rentrer elle amusée à
personne c'était l'enfer c'est elle affirmé tout

autour d'un dîner se consacrent aux jeux
d'hiver tu fais les ménages du fait des marchés des enfants et dit rama et tu fais tout ça tout seul ouais c'est ça

donc deux des programmes des


gouvernements jusqu'à travailler dans le
gard déry jusqu'à la tournée à l'université pour l'aller quand même parce que c'était important que j'ai un diplôme ici tout ce que vous avez l'expérience ça poutre ou même si j'ai étudié chez nous mais c'était comme non non c on sait pas ça vaut pas la peine donc mais dès qu'ils voient universités des manières ça ouvre plus de portes j'étudie à l'immigration et qui en intervention multi ethnique j'ai travaillé à l'accueil des réfugiés et qui j'ai travaillé beaucoup sur un panneau niveau de maisons d'hébergement et là ça fait un an et demi que les homos c'est un travail permanent 26 me résous c'est d'hébergement le plus sentimental donc c'est ça comment tout faisant plus loin il de bénévolat que vous avez fait revenez toujours en est des perturbations d'être récente démarche moussavi que vous allez personnes pendant pour en arriver où de fil en aiguille je me retrouvais toujours dans ce domaine g je sais pas et avec notre expérience comme gta v télé fois en afrique c'était la communication c'était autre chose mais j'ai travaillé à la fft comme assistante aux projets ponctuels c'était plus vraiment comme même six élèves mais c'est un peu des distances avec les terrains mais j'étais pas vraiment heureuse c'était comme on la recherche je suis d'accord on fait des recherches et pour avancer dans certaines embrayant

sur deux
de la vie mais pour moi c'était pas mal a placidement placer le terrain par rapport à montréal qu'est ce que vous pensez par exemple la division ici entre francophones et anglophones par exemple parce que c'est quelque chose qui nous a choqués avant d'arriver plus qu'aujourd'hui parce que je travaille vocaux dernier amelia anglophone et c'était différence de mon dieu de philosophie c'est vrai que quand on vit

ici on se dit on va au canada c'est pas
compliqué du québec c'est un peu spécial on l'apprend quand on est ici tu réfugiés dont tu fais pas partie des juridictions de québec sauf pour l'école la santé la police où commence à te parler du fédéral en commun c'est-à-dire de force du pouvoir puis jusqu'au moment où tu dis ok moi

j'ai choisi c'est vrai je les dis je
vais lui dire toujours choisi le québec à cause des vagues je voulais pas que mes enfants mais traduisent je voulais qu'on soit toujours comme la langue la même longueur d'onde mais mixité des mariages effet que les français celle là c'est la langue usuelle tous les jours paraît pas lalande avait pas mal mais c'est le lan comines cela me familial comme la langue maternelle madisons donc pour moi c'était très important mais je n'entrais pas dans la politique de division les anglophones et francophones je pense que sont capables et d'adressé c'est qu'ils adressent un truc moi je prends pas parti c'est pas moi je les garde qu'est-ce qui me convient quand ça me convient vraiment c'est pas jouer la diplomatie ou hypocrite mais pas moi il ya des choses qui me convient et je prendrai toujours ce qu'ils voient bien des déchets autres donc c'est pas utile de me dire fais les choix ce que tu préfères les anglos outil préféré frapper non je les aime tous les deux je suis au canada même temps je vais à québec les deux ça me convient est ce

que vous pensez vous que vos sentiments
par rapport à votre pays d'origine ranguin est-ce qu'il a changé depuis que vous avez un ménage ou quand les baisses de taux change mais y'a rien et arrêt qui est inamovible donc sauf qu'elle dansait changement peut-être je suis un homme je ne suis pas d'énergie ne sais pas mais si j'ai quitté s'est passé pour des raisons je peux pas vivre ici et vivre la mort je ne peux pas vraiment et je vais te dire la vérité parce que qu'on exemple quand on veut embarquer dans ce qui se passe maintenant quand je vois les gens ici qui médisent de toute façon maintenant c'est sauter compatriotes et que les pouvoirs ceux des parents dit qu'est ce que tu fais mais qu'est-ce qui tient ces caisses qui ici avait choisi de venir c'est pas parce que ses compatriotes tout comme ils disent et tristan plus éloigné que celui qui est ici avec moi parce qu'on vit la même chose donc c'est pas la même réalité c'est vrai que ça change et jacques pas contrôler c'est je sais pas ça c'est moi je vais les amener encore les photos des gens qui sont restés là bas je vais dans des endroits que je ne pensais pas aller je vois des choses qui sont waouh je vois débouté figé mais n'avaient jamais visé je vois des gens qui sont en train d diaspora je vois de beaucoup vraiment des choses qui ont changé mais en même temps ces changements - thomas jeunes est-elle prête et comment je vais c'est pas la même chose excuse moi c'est pas vraiment c'est pas la même réalité que j'ai vu ici peut-être je prenais plus de choses de québec il faut dire on en a même je suis attaché à mon pays parce que je ne peux pas dire je suis québécoise même deux fois par formule allégée v10 et puis c'est la vérité et ça fait 14 ans que je vis ici que je n'ai pas vu que romo n'a donc je connais plus de choses d'ici que je connais 14 - à quand je retourne je crois d enfants qu au paradis je vois deux nouvelles personnes aidées infractionnelle même temps je vois deux des alliances qui se sont tissés de mariage et qui se sont fait que la famille s'agrandit et son programme est d'ailleurs ma soeur qui me disaient mais quand titi si ils disent les tarifs 0

dans pour ici je suis rouennaise et
c'est tout à fait vrai quand j'arrive ou en amont jour comment ça va keith aulie nouvelle zélande bat quand ils se situeront entre 6 3 et l'ama servent chaque fois je le disais nous dit acquise à miner n'ai jamais posé la question quand est ce que j'ai rentré chez moi parce que chez moi c'est partout je suis investi parce que là bas ils vont me dis quand isc tiend où survenait ce qui fait quoi et je mange beaucoup des blue et puis j'ai changé de peau qui est là bas ils voient bien que je n'aie pas le pas comme neige c'est pas un billet comme neige je me comporte autrement j'ai changé ils ont changé puis à et vient de revient du camp ok quand est-ce qu'ils tirent et en chantant un nul c'est la réalité c'est maintenant par là que j'ai des flashs je me rappelle justement je suis d'où je suis d'où je suis en ce moment

donc cette retourner au rwanda mme 2001
parce que je suis retourné après celle pour les quatre costumes et quelle belle que vous ressentez à chaque fois que vous retournez votre récent voyage au kgb sept jours pour quelque chose de précis c'est comme l' ambition c'est pas pour les vacances mais j'en profite aussi pour moi les gens que j'aime je vais vous ai dit on a reconstruit avocat me aimé un il fallait retourner chez nous vraiment voir qu'est ce qui s'est passé faire les rituels en même temps à le garder la maison de bukavu qu'est ce qui était arrivé c'est la pierre menez valbuena plus tard je vous ferais des photos ça va ça vous allez pour prendre puis vous allez travailler c'est pour illustrer ce que je veux vous dire ce qui fait qu'elle 2004 là c'était aller essayer vraiment

de ses com maintenant je suis sûr on ne
va pas les tournées vers l'avant donc il faut se débarrasser comme se débarrasser de la maison comme on dit même si jusqu'à aujourd'hui la scène n'est pas d'accord il dit quand il aura beaucoup d'argent il faudra cubertoy j'ai racheté la maison mais pour monde c'était comme c'est fini c'est fini donc il fallait aller la membres pire justement c'était fluidité aussi de ma être sûr qu eva rim arrivé que je vais

retourner profil arrive donc g g en
arrière je suis pas prise d'un des problèmes que je n'ai pas des solutions donc je sais qu est ce qui m'amène ce qu'est ce qu'il faut faire je dois retourner ma famille est ici maintenant mon travail est ici maintenant donc c'est simple vous avez une croix sur la possibilité de retourner s'installer la parole une sauf que les gens les gens de là-bas justement un tir

et on ne comprennent pas ce qu'est ce
que tu fais là bas en sachant justement comment c'est pas facile c'est comme mais là que tout va bien et est parti parce que ça n'allait pas la nasa veut retenir un truc hyper pas comprendre qui est détaillé passé il ya des choses qui peuvent pas réaliser parce qu'ils sont pas là c'est comme il ya quelque chose qui ne va pas chez toi parce que normalement oui et puis c'est

comme c'est pas une femme qui a une


famille mais c'est toujours dans la
tradition dans les côtes est de dire nous savons qu est ce qui est bien pour toi tu comprennes packeteer changer la

façon de penser la façon d'être la façon
de ce que c'est un choc aussi de dire on

n'a plus vraiment de
pour voir des décisions pour les fluence et c'est comme ils nous fuient donc ils ne veulent pas peut-être liste avec lui mais a même testé les cerveaux est assez effrayante de dire ok moi aussi j'ai dit je vais décider dès lors on a peut-être à la vie sociale et c'est là aussi il ya des choses que je ne pouvais plus gérer parce que tu as parti à toulouse de tout le monde est un parti spécialement dans ma famille c'est spécial on va pas foyer à la porte on m'en donnait même si je suis bien si j'ai une auto si j'ai rêvé maison dit que je n'ai pas dit voilà on veut dollars avec donner parce qu'il a faim doit aller à l'école parce que quelques malades ne doit pas laisser faire soigner c'est papa l'égoïsme et mais en même temps je me dis que je ne pourrai plus un moment donné peut-être ai-je et puis dans d'autres circonstances mais maintenant je me dis la vérité c'est quelque chose que je le pourrai peut-être pas gérer et puis je ne savais pas dire que il ya la trade qui est séculaire il ya un trade qui est tout à fait l'hommage à dr à cette idée cima serge voie jusqu'à présent je les fais si je suis proche j'ai tout laissé passer ma soeur même assez reviendra elle me dit j'ai une amie j'ai une cousine joue donc c'était qu'il va faire aussi la demande pour ces personnes et puis si j'ai dit non je suis mauvaise

est ce que je pourrais j'ai passé est ce


que votre salaire contrairement aux
autres elle a compris peut-être un petit peu notre choix de rester ici à montréal oui elle a compris le choix parce que c'était justement parlons mariage était mixte peut-être c'était la bonne place que mes enfants ils sont plus épanouis ci qu'elle a pas qu'elle ma vie c'est vrai qu'elle moi c'est chez moi mais si je pense à moi personnellement toujours aimé me vole mon quotidien je suis un fou de d'étape est vraiment à côté

est ce que vous connaissez des personnes
qui ont déménagé des personnes à montréal qui sont retournés oui qu'est-ce qui vous racontent de leur retour roanne j'ai cette passion à la bande et rapidement odb sa patte monde était vraiment vivre les migrations bien vivre l'exil et déjà qui comme je vous dis moi ça fait mon affaire à quoi deux adaptations en cause de chez me demander ma famille à cause de mes expériences et personnels des trajectoires migratoires tout ça ça compte les autres peut-être ils sont arrivés à un moment où il y avait quelque chose qui ne me convenait pas et s'en retourner pour des raisons familiales j'ai jugé cgt cousines et cousins qui sont les tournées parce que pourrait peut-être c'est ils ont besoin justement des vivres ils ont des zones 7 et sécurité parce qu'elle appelait pas c'est pas des familles entières des fois c'est l'homme qui est parti parce que ce n'est pas dû seulement comment dire le matériel ne s'est pas réalisé son rêve ne s'est pas réalisée n'a pas trouvé un travail dans ce domaine il est retourné au moins elle a trouvé du bon travail il est la femme est restée peut-être avec les enfants plus tard ils ont rejoint où il fait les va et vient il ya des filles qui sont partis parce qu'ils se sont mariés ils ont trouvé de marie puis j'étais reste deux fournées la famille de continuer d'avoir justement une vie qui lui conviennent d autres qui auraient scellier qui retrouvait la manufacture très difficile et qui retrouvait justement les petits avaient mais la sécurité donc ils ont

fait la balance ils ont trouvé que c'est
beaucoup et vivre là bas nous attend on

a parlé de la question du colloque on
disait qu'ils les tapis qui n'est pas pendant le colloque de l'année dernière je pense est ce que vous vous considérez comme une survivante

oh mon dieu ça oui franchement oui parce
que je me dis si je n'étais pas parti à 73 peut-être je suis morte je me dis que

chaque fois que je suis retourné voir
les parents je pouvais être assassiné j'ai pris des risques je me dis qu'il ya 94 même 90 quand j'étais à bout comme comme j'étais fiché comme j'avais malheureusement ou heureusement il n'est physionomie qui ne demande même pas comme un cerf vous avez vu sa photo des fois elles pouvaient se camoufler mais pas moi j'ai pas de camouflage est des fois il se faisait passer pour mixtes ou mais moi j'ai pas de choix donc il ya eu plusieurs fois soit homme ou femme soit à bouger mois soit si j'étais destin mona et voir ce qui est arrivé au mieux pourquoi moi j'ai genou l'état et études moi je me dis non ils m'ont parlé doit de m'assigner une place oui je suis une survivante

comment pensez vous que votre histoire
celle de la communauté peut être représenté dans des classes dans des pièces de théâtre dans des musées par exemple comment vous pensez qu'on pourrait représenter une histoire le rhône je sais pas peut-être être prendre des exemples et sur ce qui est déjà fait vraiment un fer de matériel didactique

parce que comme a dit la tradition
rwandaise c'est quand on te donne une parole c'est pour en faire quelque chose c'est pour cela que j'ai accepté de témoigner de vous partager mon histoire parce que si je savais que c'est juste pour madame et félin document très pauvre môme c'est de dire quelle il ya des choses peut-être que je vais dire d'une façon où ça va toucher une personne c'est pour l'amener à la réflexion j'aimerais vraiment les plus jeunes et ça soit dans les écoles les trucks amène un début de réflexion dire on dit qu'est ce qui s'est passé il ya eu un drap des bars les films hôtel au monde il ya eu beaucoup des critiques c'est vrai que personnellement je peux me dit comment je vais voir comment je les pense mais au fait je me dis cet honnet d'une façon dont use parce que ses impressions de la jeune génération ils n'avaient pas les choix même s'ils ont fait des largeurs ok mais il ya des jeunes que l'on a vu et qui ont compris qu'il s'est passé quelque chose quand même c'est à dire des tirs et la réflexion dont moi la façon dont je les dis ou gérer dit pas je sais qu'il ya une petite phrase même si trois passes m là où il y aura de quelqu'un qui va dire aux fêtes sont des valeurs que cette partie si on a une réflexion à cette partie ça peut aider un tout petit peu à la compréhension et ses poissons jeu parce que depuis c'est pour cela qu'est

ce que vous aimeriez que vos enfants
apprennent de votre histoire avec ce début parce qu'il ya des choses que je n'ai pas dit directement qu'est un regard d'un assistant il n'aura pas la même peine que moi quand je disais il ya des choses que je n'ai pas demandé à ma mère donc c'est le permettent aussi de poser des questions mais maintient 10 et 6 que c'est vraiment ça est ce que tu as dit comme ça ou bien peut-être aussi de dire ok on a si quelque chose qu'on n'a jamais osé te demande écoutez ça va clore notre vie je vous remercie encore avoir pris le temps dimanche comme ça d'une part les trois bozza écoute c'est moi qui vous remercier parce que juste et jure à quoi une femme qu'il ya moins d'attenté donne la parole c'est comme c'est un honneur